Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDÉO - Lancement réussi pour le premier vol habité de la fusée de SpaceX

-
Par , France Bleu

Décollage réussi ce samedi soir pour SpaceX. La fusée Falcon 9 d’Elon Musk a quitté sans problème le pas de tir du centre spatial Kennedy, en Floride en présence de Donald Trump. Les deux astronautes devraient s'arrimer à l'ISS dimanche après-midi.

La fusée Falcon 9 de SpaceX s'est élancée du pas de tir du centre spatial Kennedy en Floride
La fusée Falcon 9 de SpaceX s'est élancée du pas de tir du centre spatial Kennedy en Floride © AFP - Joe Raddle

La deuxième fois a été la bonne : les deux astronautes de la Nasa ont finalement pu décoller samedi soir vers 21h20 heure française de Cap Canaveral à bord de la fusée Falcon 9 de SpaceX. C'est une grande réussite pour l'entreprise d'Elon Musk qui devient ainsi la première société privée à lancer des astronautes dans l'espace. Un succès historique qui offre aux Etats-Unis un nouveau moyen de transport spatial, après neuf ans d'interruption.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

La météo changeante n'a finalement pas provoqué de second report, alors que des risques de foudre avait reporté de mercredi à samedi ce décollage. Le ciel était largement bleu quand la fusée construite par SpaceX près de Los Angeles a décollé à 19h22 GMT sous les yeux de dizaines de milliers de personnes massées à proximité ainsi que de Donald Trump qui avait fait le voyage en Floride pour l'occasion. Le président américain avait voulu assister en personne à ce que la Nasa appelle l'aube d'une nouvelle ère spatiale.

Profitant d'une éclaircie, la fusée Falcon 9 s'est envolée en dix minutes à 200 km au-dessus des océans, filant à 20 fois la vitesse du son vers la Station spatiale internationale (ISS). Une dizaine de minutes plus tard, elle plaçait en orbite sans encombre la capsule Crew Dragon. Après avoir accompli sa tâche d'arracher les deux hommes à la gravité terrestre, le premier étage de la fusée de 70 mètres s'est séparé comme prévu et est revenu se poser, à la verticale, sur une barge au large de la Floride. SpaceX est la seule société au monde à récupérer ainsi ses lanceurs.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

La Nasa a retransmis en direct les images de la séparation de la capsule, provoquant une grande joie des spectateurs.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Les astronautes Bob Behnken et Doug Hurley se sont envolés en dix minutes à 200 km au-dessus des océans, filant à 20 fois la vitesse du son vers la Station spatiale internationale (ISS) à laquelle ils s'amarreront automatiquement dimanche à 14H29 GMT (16h29 heure française) si tout se poursuit normalement.

Leur ascension hypersonique a été retransmise en direct par des caméras à l'intérieur de leur capsule Crew Dragon. Les astronautes ont également pris le temps de présenter leur capsule en direct.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Avec ce succès, les Etats-Unis renouent avec la conquête spatiale

"D'anciens dirigeants ont mis les Etats-Unis à la merci de pays étrangers pour envoyer nos astronautes en orbite. C'est fini", a déclaré Donald Trump. Une allusion au fait que depuis la fin des navettes spatiales en 2011, les Amércains devaient acheter leur place pour l'espace dans les fusées russes.

Si elle est certifiée sûre après sa mission dans l'espace, qui pourrait durer jusqu'en août, les Américains ne dépendront plus des Russes pour accéder à l'espace. Les acheminements depuis la Floride redeviendront réguliers, avec quatre astronautes à bord. SpaceX entend aussi faire voyager des passagers privés en orbite, voire dans l'ISS, peut-être l'an prochain.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess