Santé – Sciences

Landes - Eclipse solaire : pas de récréation pour les écoliers

Par Stéphane Garcia, France Bleu Gascogne jeudi 19 mars 2015 à 19:39

Eclipse solaire partielle
Eclipse solaire partielle © Maxppp

De nombreux élèves sont privés de récré ce vendredi matin. La faute à l'éclipse solaire. Dans une note aux établissements, le ministère de l’Education recommande, par mesure de sécurité, de ne pas sortir les enfants qui ne disposent pas de lunettes homologuées. Dans certains établissements les enfants vont donc-être confinés pour ne pas regarder à l’œil nu le phénomène

Vendredi 20 mars 2015 aura lieu un spectacle incroyable : une éclipse solaire partielle plongera la France dans l’obscurité. Les spécialistes estiment le point culminant du phénomène à 10h30, heure de la récré à l’école !

Eclipse FDJ

L'éclipse solaire de vendredi matin ne sera donc pas admirée par de nombreux écoliers français. En effet, le ministère de l’Education recommande, par mesure de sécurité, de ne pas sortir les enfants qui ne disposent pas de lunettes homologuées. Ils pourraient regarder à l’œil nu ce phénomène rare et se brûler gravement la rétine.

Dans l'école du Péglé de Mont de Marsan entre 9 et 11 heures, les élèves auront interdiction de sortir du batiment. Pour Angélique Dumarais, la directrice de l'établissement, c'est "une question de bon sens. Les sorties ont été annulées dans la matinée, la récréation supprimée... Pour éviter tout risque." 

En parallèle l'établissement a mis en place un système pour pouvoir observer le phénomène en toute sécourité, à l'aide de la bonne volonté des familles explique la directrice, "on a récupéré des masques de soudeurs avec les papas donc on va essayer de faire sortir les enfants avec les maitresses à tour de rôle pour qu'il puisse observer le phénomène."

La passoire ou le carton troué, de mauvaises idées

Une éclipse sans protection c'est quelque chose à ne surtout pas faire. Sans précaution les risques sont bien réels. Et la passoire ou le carton troué comme on l'entend souvent ne suffisent pas. Pour le docteur Philippe Lobet, ophtalmologiste à Saint-Pierre du Mont, "il faut surtout reflêter l'image par un système, mais pas regarder directement, c'est trop dangereux. Les risques sont réels, et les dégats irréversibles." Avant de rajouter : "Il vaut mieux prévenir, parce que guérir on ne peut pas."

Profiter du spectacle sans protection et sans prendre aucun risque c'est possible, grâce à des webcams. Le site du CNRS propose une transmission en direct de l'évènement.

A LIRE AUSSI

VIDEO - Suivez l'éclipse solaire en direct