Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Landes : la situation sanitaire s'améliore mais Santé Publique France redoute un rebond après les fêtes

-
Par , France Bleu Gascogne

Ce 31 décembre, Santé Publique France partage des données plus rassurantes concernant la situation épidémique dans les Landes. Le taux d'incidence est passé sous la barre des 100 et le taux d'occupation dans les hôpitaux est de 71%. Mais les épidémiologistes redoutent un rebond après les fêtes.

Covid-19 illustration
Covid-19 illustration © Radio France - Valérie Mosnier

La situation sanitaire s'améliore dans les Landes. Selon les derniers chiffres de Santé Publique France, le taux d'incidence est de 97 pour 100 000 habitants dans notre département, l'incidence moyenne étant de 123 en France. 71% d'occupation dans nos hôpitaux et le taux de positivité est de 3,2%.

Baisse de la circulation du virus depuis trois semaines consécutives

"La situation du Covid 19 dans les Landes est plutôt encourageante, nous observons une baisse de la circulation du virus depuis maintenant trois semaines consécutives", explique Christine Castor, épidémiologiste à la Cellule régionale Nouvelle Aquitaine de Santé Publique France.

Le taux d'incidence baisse dans notre département : il est passé cette semaine en dessous des 100 cas pour 100 000 habitants, à 97. On note aussi une baisse du pourcentage de cas positifs sur l'ensemble des personnes testées. Parallèlement, on observe une forte augmentation du taux de dépistage qui a presque doublé en deux semaines.

Cette semaine 52, semaine de Noël, 500 nouveaux cas positifs ont été détectés dans le département. "Ce n'est pas une baisse franche, mais progressive", relativise l'épidémiologiste qui appelle au respect des gestes barrières. Les Landes font toujours partie des trois départements les plus touchés par le virus en Nouvelle-Aquitaine, juste derrière le Lot-et-Garonne et les Deux-Sèvres.

"Les régions de la côte Atlantique sont relativement épargnées"

Selon l'épidémiologiste Christine Castor, ces chiffres ne font pas craindre un risque de couvre-feu à 18h, comme imposé dans plusieurs départements de l'Est de la France : 20 départements, depuis les Ardennes jusqu'aux Alpes-Maritimes en passant par le Haut-Rhin, tous situés dans la moitié est du pays, sont soumis à cette mesure.

"Les régions de la cote Atlantique sont quand même relativement épargnées, le taux d'incidence est de 70 cas pour 100 000 habitants. Je ne pense pas que l'on sera concernés par ce couvre-feu de 18 heures, on est loin d'être la région la plus impactée."

Santé Publique France précise tout de même que ces dernières données concernent la semaine 52. Le risque de rebond après les fêtes est présent, notamment à cause des retrouvailles et des fêtes.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess