Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Variant Delta : les restrictions sanitaires prolongées dans les Landes jusqu'au 6 juillet

Alors que la phase 4 du déconfinement entre en vigueur ce 30 juin en France, "le département des Landes va rester en phase 3 jusqu'au 6 juillet inclus" avec le maintien des jauges, annonce ce mercredi la préfète des Landes.

Centre de dépistage Covid-19 - Image d'illustration
Centre de dépistage Covid-19 - Image d'illustration © Radio France - Nolwenn Le Jeune

La semaine dernière, le Premier ministre, Jean Castex, avait annoncé se donner sept jours pour analyser la situation épidémique dans les Landes, où le variant Delta du Covid-19 est très présent, avant de prendre des décisions d'allègement ou non des mesures sanitaires prévues. Ce mercredi 30 juin, la préfecture des Landes a fait le point et annoncé les décisions prises : les habitants des Landes devront patienter jusqu'au 6 juillet avant de bénéficier de la levée des restrictions. Si, ailleurs en France, la suppression des jauges dans les établissements recevant du public tels que les restaurants, les commerces, ou les cinémas, entre en vigueur ce mercredi 30 juin, il faudra attendre une semaine de plus dans les Landes. 

Une situation "très atypique"

"Le département va rester en phase 3 jusqu’au 6 juillet inclus, a annoncé Cécile Bigot-Dekeyzer, la préfète des Landes. La situation épidémique est a priori stabilisée mais nous devons nous assurer de cette stabilisation." Si, pour la préfète, la "situation n’est pas particulièrement grave", elle reste néanmoins "très atypique par rapport au reste de la France".

Concrètement, dans les Landes, "la limitation des rassemblements à 10 personnes va subsister", alors qu'elle disparaît dans le reste de la France à partir de ce mercredi 30 juin. De même, la jauge de 65% dans les établissements recevant du public reste en vigueur. Les tables dans les bars et restaurants restent limitées à six, y compris en terrasse. A l'intérieur des restaurants, la jauge est maintenue à 50%. "En revanche, pour les terrasses, on était déjà à 100% et ça ne changera pas", indique la préfète.

La préfète des Landes Cécile Bigot-Dekeyzer a tenu ce mercredi une conférence de presse, au côté de Didier Couteaud
La préfète des Landes Cécile Bigot-Dekeyzer a tenu ce mercredi une conférence de presse, au côté de Didier Couteaud © Radio France - Audrey Abraham

Département le plus touché de France métropolitaine par le Covid-19

Le taux d'incidence dans les Landes - 48.1 contaminations par semaine pour 100.000 habitants- est bien plus élevé que la moyenne française (18.5 contaminations par semaine pour 100.000 habitants) en raison de la présence importante du variant Delta, où il représente désormais aux alentours de 45% des tests positifs. La proportion du variant Delta dans les Landes est sensiblement plus forte qu'ailleurs en France. "On a un taux d’incidence totalement atypique. On contient le taux d’incidence depuis 10 jours mais on est toujours aux alentours de 50, le seuil d’alerte. On a toujours le risque de voir ce taux augmenter" précise Didier Couteaud, représentant dans les Landes de l'ARS, l'agence régionale de santé. 

Sept clusters actuellement dans les Landes

Il y a actuellement sept clusters recensés par l'ARS dans les Landes : "Cinq en milieu professionnel, d'entreprise, et deux dans des établissements de santé", en l'occurrence deux Ehpad (notamment celui de Pontonx-sur-l'Adour), indique Didier Couteaud, délégué départemental de l'ARS, dans la même conférence de presse. Il fait savoir que "72% des personnes infectées par le variant Delta dans notre département n’étaient pas vaccinées".

Appel à la vaccination

Les autorités appellent donc à la vaccination dans le département. La moitié des centres de vaccination (7 sur 14) reçoivent désormais sans rendez-vous et un nouveau centre ouvrira cet été sur le littoral. Par ailleurs, des dispositifs ciblés de vaccination vont être mis en place dans les entreprises, notamment celles qui emploient des saisonniers et des acteurs du tourisme. Des bus de vaccination sillonneront les Landes et iront dans des centres commerciaux les 1er, 5, 6 et 7 juillet selon l'ARS. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess