Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Landes : les tests réalisés à l'EHPAD d'Aire-sur-l'Adour sont tous négatifs

-
Par , France Bleu Gascogne

Depuis plusieurs jours la commune d'Aire-sur-l'Adour (Landes) fait face à plusieurs cas de Covid-19. Une personne atteinte, sans le savoir, est venue travailler dans l'EHPAD, pendant une journée, avant de se faire tester. Par précaution, le personnel et les résidents de l'EHPAD ont été testés.

Tous les résidents et le personnel sont négatifs à l'EHPAD d'Aire-sur-l'Adour.
Tous les résidents et le personnel sont négatifs à l'EHPAD d'Aire-sur-l'Adour. © Maxppp - Guillaume Bonnefont

Aucun cas de Covid-19 à l'EHPAD (Etablissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes) d'Aire-sur-l'Adour.  Ni personnel, ni résidents n'ont été testés positif.  Une bonne nouvelle alors que la commune est touchée depuis plusieurs jours par plusieurs cas avérés de Covid-19. 

128 personnes testées 

Les résultats sont tombés ce vendredi. Des tests qui ont été réalisés suite à la découverte d'un cas positif parmi un agent de support de l'EHPAD. Après avoir reçu cette information, le Centre Intercommunal d'Action Sociale (CIAS) a immédiatement lancé une campagne de dépistage. Le cas en question est venu travailler au sein de l'EHPAD avant de se faire tester. Il ne savait donc pas qu'il était porteur. 

Cette campagne était avant tout préventive, mais le soulagement est réel. "Aujourd'hui on est totalement rassuré puisque aucun membre du personnel, ni aucun résident n'est touché. Il fallait tester pour un soucis de transparence", explique Philippe Brethes, le nouveau président de Communauté de communes d'Aire-sur-l'Adour.  

La campagne grand public se poursuit 

De son côté la campagne gratuite de dépistage grand public à Aire-sur-l'Adour, pilotée par l'ARS, continue jusqu'au 30 juillet. Après la forte affluence du premier jour, le flux de patients revient à la normale. Une bonne nouvelle pour Philippe Brethes : "Si tout le monde arrive en même temps, on ne peut pas faire un prélèvement pour chacun c'est évident. Le premier jour (mercredi 22 juillet) on était à 200 en deux heures." Une campagne lancée après la découverte de 5 cas de Covid-19, n'ayant aucun lien entre eux, dans le secteur. 

Si bien qu'à 10 heures du matin, il n'était plus possible d'effectuer un test. L'élu demande donc du bon sens aux habitants et touristes voulant se faire tester. Pour indication, une file d'attente d'une trentaine de personnes équivaut environ à une heure d'attente. Patience donc... 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess