Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Landes : ouverture du Village Alzheimer le 11 juin

-
Par , France Bleu Gascogne

Leur arrivée était normalement prévue début avril, mais avait été suspendue à cause de la pandémie de coronavirus. Le Village Landais Alzheimer accueillera ses premiers résidents le 11 juin à Dax, apprend-on ce jeudi. 32 résidents vont donc pouvoir s'installer dès la semaine prochaine.

L'un des quatre quartiers du Village Landais Alzheimer (mai 2020)
L'un des quatre quartiers du Village Landais Alzheimer (mai 2020) - ©SZAMBON-Dpt40

Cette fois c'est la bonne ! Deux ans après la pose de la première pierre, sept ans après l'article du Monde sur une structure aux Pays-Bas et qui avait inspiré à l'époque Henri Emmanuelli, le Village Landais Alzheimer va accueillir le 11 juin ses premiers résidents. Ce village, unique en France, propose une approche innovante de la maladie, basée sur le lien social. Les 120 villageois sont encadrés par 120 professionnels et autant de bénévoles. Mais, une ouverture dans un contexte particulier, lié à la pandémie.

L'arrivée se fera en trois vagues : 

  • jeudi 11 juin : 32 villageois accueillis, des résidents permanents. Pour des raisons sanitaires, liées au Covid, ils seront répartis dans 4 maisonnées des trois quartiers, Chalosse, Bas-Armagnac et Côte Atlantique.
  • 25 juin : 30 autres villageois 
  • 9 juillet : les 28 autres (dont les personnes de moins de 60 ans). 

Sur le premier groupe, 24 personnes (soit 75%) arrivent de leur domicile, cinq d’Ehpad, deux d’Unité Cognitivo-Comportementales (UCC) et une d’Unité d’Hébergement Renforcé (UHR), la répartition est de 21 femmes et 11 hommes pour une moyenne d’âge de 80 ans.

Ce sont donc 90 villageois prévus en hébergement permanent qui pourront tous être accueillis entre juin et juillet. Trois des quatre quartiers du Village seront ainsi occupés. Le dernier quartier (30 personnes), destiné à terme à l'accueil de jour ou l'hébergement temporaire, permettra une souplesse de gestion dans les prochaines semaines, notamment s’il s’avère nécessaire de devoir isoler une personne atteinte du Covid-19.

Le Conseil Départemental des Landes, qui a initié et porte le projet, en lien étroit avec l’Agence Régionale de Santé, a décidé de relancer les admissions. Un plan d’actions a été établi, avec le Centre d’appui pour la Prévention des Infections Associées aux Soins (CPIAS) du C.H.U de Bordeaux, pour que l'accueil des résidents se fasse dans les conditions sanitaires actuelles.

Des arrivées sous surveillance

Ainsi, suivant les recommandations du ministère de la Santé, pour faire son entrée au Village, chaque résident devra subir un test virologique. Une fois le résultat négatif avéré, il pourra emménager et une période de quatorzaine sera alors respectée.

La configuration de la partie hébergement du Village est propice à une prise en charge qualitative d’un point de vue sanitaire, explique le Conseil Départemental. Avec ses quatre quartiers isolés composés chacun de quatre maisonnées d’habitation pouvant accueillir 7 à 8 personnes, il est possible de ne pas confiner les résidents en chambre : ils seront libres de circuler dans leur maisonnée (300m²). 

Chaque maison a son univers, exemple dans les salons et les salles à manger (mai 2020)
Chaque maison a son univers, exemple dans les salons et les salles à manger (mai 2020) - ©SZAMBON-Dpt40

Les professionnels eux aussi travailleront à cette échelle, en étant spécifiquement affectés à une maisonnée pendant la quatorzaine. Les promenades dans le parc paysager (5 hectares) seront autorisées mais le résident devra être accompagné pour s’assurer du respect des règles de distanciation.

L’organisation des admissions est établie pour que les différentes familles et villageois ne se croisent pas : horaires, entrées et portails différents. Le nombre de personnes présentes par maison sera limité à dix, professionnels et résidents compris. Un professionnel sera nommé pour chaque arrivée de villageois. 

Concernant les professionnels du Village, après plusieurs semaines de mise à disposition dans des établissements médico-sociaux et/ou des structures sanitaires majoritairement landaises pour aider à la lutte contre le virus, ils se soumettront aux règles strictes qu’imposent les gestes "barrière" face au risque. Revenus sur site le 11 mai, une période de quatorzaine a été observée. Par ailleurs, ils ne viendront pas travailler s’ils ont de la fièvre (température supérieure à 38°C).

Une étape, mais pas encore un fonctionnement normal

L'accueil des premiers résidents est une étape importante de franchie, mais il reste une autre facette du projet : l’ouverture sur la vie sociale. Le contexte pandémique contraint à reporter l’ouverture au grand public des commerces et services de la Bastide : médiathèque, auditorium, coiffeur, café-restaurant, centre de santé. 

Dans le même ordre d’idées, les 120 bénévoles qui accompagnent le projet depuis 2016 doivent attendre pour pouvoir apporter leur contribution essentielle à la vie quotidienne du Village et des villageois. 

Du côté de la recherche, autre aspect innovant du projet, le programme d’évaluation de l’impact du Village de l’INSERM et l’étude INNOV’PAD sur les projets innovants de prise en charge de la maladie d’Alzheimer et maladies apparentées se sont adaptés afin de pouvoir être menés dans ce contexte particulier. 

La pleine ouverture en septembre ?

C'est ce qu'espère le Conseil Départemental... Le quatrième et dernier quartier pourrait s’ouvrir, les bénévoles investir les lieux et les commerces et services du Village être accessibles au grand public. C’est alors que cette expérimentation unique en France prendra toute sa dimension.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu