Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Landes : un habitant sur quatre renonce à se faire soigner, la plupart du temps faute d'argent

lundi 6 août 2018 à 18:29 Par Frédéric Denis, France Bleu Gascogne

26% des Landais renoncent à se faire soigner le plus souvent à cause de problèmes financiers. Face à ce constat dressé par un observatoire spécialisé, l'Assurance Maladie a lancé il y a deux ans une cellule départementale de lutte contre le renoncement aux soins. Elle a déjà accompagné 438 Landais.

La cellule de lutte contre le renoncement aux soins de l'Assurance Maladie des Landes a accompagné 438 landais depuis mai 2016
La cellule de lutte contre le renoncement aux soins de l'Assurance Maladie des Landes a accompagné 438 landais depuis mai 2016 © Maxppp - Vincent Isore

Mont-de-Marsan, France

Avec 26% de Landais qui renoncent à se faire soigner, le département reste en dessous de la moyenne nationale : 31% des Français renoncent aux soins selon Odenore, l'Observatoire des non-recours aux droits et aux services. 

Face à ce constat, l'Assurance Maladie des Landes a lancé en mai 2016, une cellule de lutte contre le renoncement aux soins. Ce dispositif va être étendu à toute la France cette année.  Il a déjà permis d'accompagner 438 Landais et a solutionné la situation de la moitié d'entre eux, 55% précisément. 

Cette cellule de lutte contre le renoncement aux soins est composée de trois agents de l'Assurance Maladie. Ils sont spécialement formés pour proposer un accompagnement personnalisé de l'étude des droits de l'assuré à la réalisation des soins dont il a besoin. 

Les assurés qui acceptent d'être accompagnés bénéficient d'un bilan approfondi de leur situation personnelle et administrative. La cellule les aide par exemple à remplir des dossiers pour déclarer un médecin traitant, trouver un professionnel de santé, remplir un dossier de CMU (Couverture Maladie Universelle) ou encore obtenir des aides financières supplémentaires si nécessaire.

Comment fonctionne la cellule de lutte contre le renoncement aux soins des Landes ? Explications de Frédéric Denis

Pour repérer ces Landais qui renoncent à se faire soigner, car ils ne le disent pas spontanément, parfois par honte, les agents d'accueil des CPAM de Dax et de Mont-de-Marsan sont en première ligne. Il existe des profils à risque : jeunes chômeurs, personnes seules, retraités modestes. 

Les agents de la Caisse d'Allocations Familiales, de Pôle Emploi, des hôpitaux et du monde associatif repèrent aussi les décrocheurs landais du système de soins. Ils alertent la cellule de l'Assurance Maladie qui les recontacte pour leur proposer un accompagnement personnalisé.

La cellule de lutte contre le renoncement aux soins de l'Assurance Maladie des Landes accompagne en moyenne chaque assuré 54 jours.

Pourquoi renoncer aux soins ?

Les Landais qui ne se font pas soigner, ou qui reportent leurs soins, le font car ils font face à des problèmes financiers :  ils n'ont pas assez d'argent pour payer le reste à charge une fois le remboursement de la Sécurité Sociale déduit. 

Le manque d'argent est le motif principal de renoncement aux soins devant la méconnaissance des démarches administratives pour bénéficier de dispositifs d'aide : comme la CMU (Couverture Maladie Universelle) ou l'ACS (Aide à la Complémentaire Santé) ou la désertification médicale. Il est parfois difficile d'accéder à un spécialiste dans les Landes : dentiste, ORL, ophtalmologue.

Frédéric Denis a rencontré Roseline, 46 ans, qui a dû renoncer en octobre 2017 à aller voir un ophtalmologue, faute de pouvoir avancer les frais. Elle a été accompagnée par la cellule de lutte contre le renoncement aux soins de la CPAM des Landes

Contacter la cellule spéciale de l'Assurance Maladie

Si vous souhaitez entrer en contact avec la cellule départementale de renoncement aux soins de l'Assurance Maladie des Landes pour alerter sur votre situation ou celle d'une personne que vous connaissez, vous devez envoyer un courriel à cette adresse : pfidass@cpam-montdemarsan.cnamts.fr ou appeler le 05.58.06.52.00.