Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Landes : une association d'aide aux malades du cancer se bat pour obtenir des subventions

-
Par , France Bleu Gascogne

En plein mois d'octobre rose, c'est un refus qui a du mal à passer ! À Hagetmau, l'association La Holi qui vient en aide aux malades du cancer vient de se voir refuser une demande de subvention pour financer les permanences de sa psychologue.

La Holi a ouvert ses portes il y a 2 ans à Hagetmau.
La Holi a ouvert ses portes il y a 2 ans à Hagetmau. © Radio France - Flore Catala

Hagetmau, Landes, France

"C'est bien de mettre des choses roses partout, de parler d'octobre rose. L'association est d'ailleurs très engagée durant ce mois mais c'est vrai que la lassitude est là. _L'agacement aussi et l'incompréhension._" Au téléphone, Laure Dandieu, infirmière et fondatrice de l'association La Holi ne veut pas polémiquer. 

En plein mois d'octobre rose, alors même que l'association est sur tous les fronts, la Sécurité Sociale vient de lui refuser sa demande de subvention de 8.000 euros. "C'était pour payer la psychologue qui intervient bénévolement depuis deux ans et payer aussi 7h de secrétariat par semaine" explique Laure.

La Holi, à Hagetmau, est une association qui propose du sport, de la cuisine et du yoga aux personnes atteintes d'un cancer ou en rémission. Le but, ne plus penser à la maladie et s'évader au travers d'activités adaptées : pilates, ateliers cuisine, mais aussi conseils d'esthétique et de coiffure. Depuis deux ans, l'association multiplie les activités et les actions de prévention grâce aux bénévoles. Depuis deux ans, l'association multiplie les dossiers pour obtenir des subventions et continuer ainsi à proposer des activités aux personnes malades. "Ça fait deux ans qu'on a ouvert aux patients et c'est vrai que c'est un engagement constant des bénévoles. À force, on en arrive à être fatigués."

Ne nous laissez pas galérer ! - Laure Dandieu

Chaque année, l'association part à la recherche de subvention. "Une lutte", commente la fondatrice qui doit trouver chaque année quelques 35.000 euros pour payer les charges. Alors les bénévoles font "des crêpes tous les week-end ", organisent des matchs de foot ou de rugby qui rapportent 200 euros. "Heureusement que les comités des fêtes sont là", souffle Laure Dandieu qui aimerait bien que les instances et autres organismes soient un peu plus à ses côtés. "On arrive à nos limites. On essaye de prouver notre professionnalisme chaque fois, de faire des synthèses de nos actions pour prouver le travail qu'on fait au quotidien. Quand on a un modèle comme ça qui tient la route, ne nous laissez pas filer. Ne nous laissez pas galérer", supplie Laure Dandieu.

Entre octobre 2017 et décembre 2018 , l'association a accueilli 40 patients. "Et ce uniquement par le bouche à oreille." Preuve du succès de cette association, en 8 mois cette année, le chiffre est déjà supérieur puisque La Holi a accompagné 43 patients.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu