Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé - Sciences

Le Blanc : un courrier à la ministre de la Santé pour un meilleur accueil au centre périnatal

-
Par , France Bleu Berry

Le collectif Cpasdemainlaveille adresse une lettre à Agnès Buzyn, ministre de la Santé, pour lui demander de suivre les préconisations de l'audit réalisé au centre périnatal de proximité. L'Agence régionale de santé rappelle que des préconisations sont déjà appliquées.

Le centre hospitalier du Blanc où se trouvait la maternité, fermée en octobre 2018
Le centre hospitalier du Blanc où se trouvait la maternité, fermée en octobre 2018 © Radio France - Jérôme Collin

Le Blanc, Communauté de communes Brenne - Val de Creuse, France

Améliorer l'accueil, la prise en charge et le suivi des femmes enceintes au centre périnatal de proximité du Blanc. C'est ce que demande le collectif Cpasdemainlaveille, qui proteste toujours contre la fermeture de la maternité en octobre 2018. Une lettre vient d'être envoyée à la ministre de la Santé Agnès Buzyn, quelques jours après le rendu de l'audit du centre périnatal. Un audit qui fait plusieurs préconisations :

  • L'élargissement des horaires d'ouverture jusqu'à 20h deux fois par semaine et une ouverture le samedi matin
  • La mise en place d'une astreinte sage-femme en permanence
  • Le recrutement d'une sage-femme supplémentaire qui semble indispensable
  • Une meilleure coopération avec les hôpitaux de Châteauroux et Poitiers

Certaines préconisations déjà appliquées, rappelle l'ARS

Les résultats de l'audit ont été révélés le 19 novembre dernier auprès du collectif Cpasdemainlaveille, lors d'une réunion à Orléans au siège de l'Agence régionale de santé. Mais selon le collectif, l'ARS ne suivra pas ces préconisations. "Madame la ministre, nous ne pouvons pas prendre une double peine ! Plus de maternité ! Pas de centre périnatal de proximité digne de ce nom", est-il écrit dans la lettre adressée à la ministre de la Santé Agnès Buzyn.

De son côté, l'Agence régionale de santé insiste sur le fait que l'audit a abouti à une note de 8,3 sur 10 quant à la satisfaction de la prise en charge au centre périnatal de proximité. Des points positifs sont ressortis de cette enquête, des points négatifs également. Certaines préconisations sont déjà appliquées, comme l'élargissement des heures d'ouverture depuis début octobre. Une préconisation n'est pas retenue pour l'instant, c'est la mise en place d'une astreinte de sage-femme 24h/24 et 7 jours sur 7.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu