Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Le bureau du directeur de hôpital de Vierzon "muré"

mardi 26 juin 2018 à 12:50 Par Régis Hervé, France Bleu Berry

Les portes du bureau du directeur de l’hôpital de Vierzon et de celui de sa secrétaire ont fait l'objet d'une action symbolique : les accès ont été condamnés. Une opération coup de poing alors que la mobilisation pour la défense de l’hôpital se poursuit;

Les accès du bureau du directeur et sa secrétaire ont été condamnés
Les accès du bureau du directeur et sa secrétaire ont été condamnés - Photos : Hôpital Vierzon

Vierzon, France

C'est la secrétaire du directeur de l'hôpital, Florent Foucard, qui a fait cette découverte ce matin vers 8h en se rendant à son travail. Les portes d'accès de son propre bureau et celui du responsable de l’établissement étaient condamnés par du placoplatre et des planches de bois, barrées des inscriptions suivantes : "Dernière démarque" "Cessation d'activité" et "Liquidation totale". 

Selon toute vraisemblance, cette action s'est déroulée dans la nuit. Faut-il voir dans cette opération coup de poing, un durcissement du climat à Vierzon sur la question de l'avenir de l'hôpital ? Florent Foucard, le directeur constate qu'il y a une volonté, à travers des actions symboliques, de marquer une mobilisation qui se poursuit depuis maintenant plusieurs  plusieurs semaines : "Il y a une forte dimension de communication ; je respecte la mobilisation sociale, la seule chose qui pose problème, c'est si je constate qu'il y a des dégradations commises dans l’établissement, c'est la ligne rouge que je fixe  : là, en l'espèce , on est pas dans cette situation" Florent Foucard ajoute qu'il ne portera pas plainte. 

Les actions vont se poursuivre dans les jours qui viennent - Aucun(e)
Les actions vont se poursuivre dans les jours qui viennent - Photo : Hôpital Vierzon

Les actions vont se poursuivre

Comme il le font depuis plusieurs semaines, les défenseurs de l’hôpital et de sa maternité notamment, vont continuer leurs actions dans les prochains jours : au programme, barrages filtrants, distributions de tracts et rencontres avec la population.