Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

L'Alsace, région la plus touchée par le cancer colorectal

dimanche 18 mars 2018 à 17:00 Par Céline Rousseau, France Bleu Alsace, France Bleu Elsass et France Bleu

L'Alsace est toujours la région de France la plus touchée par le cancer colorectal. À l'occasion de Mars bleu, les acteurs de santé publique et les associations rappellent l'importance du dépistage.

Test de dépistage du cancer colorectal.
Test de dépistage du cancer colorectal. © Maxppp - Claude Prigent

Alsace, France

Le cancer colorectal est le 2e cancer le plus meurtrier en Alsace. C'est la même la région de France où l’incidence du cancer colorectal est la plus élevée. Chaque année, 1.100 nouveaux cas sont diagnostiqués dans la région et la maladie tue 500 personnes par an. Pourtant s'il est détecté à temps, le cancer colorectal est guéri 9 fois sur 10. 

Moins d'un Alsacien sur deux a participé à la dernière campagne de dépistage

Depuis juin 2015, il existe un nouveau test plus facile à réaliser et efficace. Il consiste en un seul prélèvement de selle au lieu de six auparavant. Ce test n'est plus adressé à domicile par voie postale, il faut impérativement aller le chercher chez son médecin généraliste. Mais moins d'un Alsacien sur deux (44,5%) a participé à la dernière campagne.

Les performances des gastro-entérologues évaluées

Les acteurs de la lutte contre le cancer ont relevé un autre point noir : la qualité des coloscopies très inégale en fonction des gastro-entérologues. En Alsace, 10% des professionnels ont des résultats médiocres, selon l'enquête de l'Association pour le dépistage du cancer colorectal en Alsace (Adeca). Pour orienter au mieux les patients, les professionnels seront bientôt labellisés se réjouit son président.

Taux de détection des adénomes de 71 endoscopistes alsaciens calculé sur leurs coloscopies pour test immunologique positif. - Aucun(e)
Taux de détection des adénomes de 71 endoscopistes alsaciens calculé sur leurs coloscopies pour test immunologique positif. - Adeca

Une conférence publique a lieu lundi 19 mars à 18h au Centre Paul Strauss à Strasbourg sur le cancer colorectal.