Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Le carnet de vaccination en ligne arrive en Bourgogne-Franche-Comté

mardi 2 octobre 2018 à 19:34 Par Lila Lefebvre, France Bleu Auxerre

Vous pouvez maintenant avoir accès à tout l'historique de vos vaccinations et des rappels pour celles à venir, à tous moments, directement sur votre téléphone, l'application mesvaccins.net arrive en Bourgogne-Franche-Comté. Son but est aussi de faciliter le travail des professionnels de santé.

.
. © Maxppp - OLIVIER ARANDEL

Bourgogne, France

Vous faites peut-être partie du tiers des Français qui ont perdu leur carnet de santé, et avec, leur carnet de vaccination. Il vous est pourtant demandé quand vous allez chez votre généraliste, quand vous faites une visite médicale pour le travail, et même quand vous devez être admis aux urgences. Désormais en Bourgogne-Franche-Comté vous n'aurez plus qu'à montrer votre téléphone portable. L'application mesvaccins.net vous permet d'entrer toutes les dates des vaccins et de leurs rappels, elle vous alerte même s'ils ne sont pas à jour, le tout gratuitement pour les patients.

. - Radio France
. © Radio France - Lila LEFEBVRE

Le système est simple : vous vous créez un compte sur votre téléphone ou sur internet, en y entrant la listes de vos vaccinations, mais aussi vos pathologies ainsi que d'éventuelles allergies. Ces données sont protégées par un système très performant, mais si vous le souhaiter elles peuvent être transmises à votre médecin ou votre pharmacien si lui-même s'est doté de ce dispositif. Si c'est le cas, il peut lui aussi rajouter des informations pour compléter votre dossier. 

Elle vise également à faciliter leur travail "aux urgences par exemple le médecin peut vous demander si vous avez fait vos rappels pour le vaccin contre le tétanos en cas de plaie ouverte, explique Christophe Thibault, le Secrétaire Général de l'Union régionale des professionnels de santé (URPS) de médecins libéraux de Bourgogne-Franche-Comté. Mais si vous ne pouvez pas le prouver, il devra vous faire un rappel, ça coûte cher, ça fait perdre du temps, et ça pourrait être évité"

Aujourd'hui rien ne leur permet de vérifier si vous êtes bien à jour, "nous pouvons remonter jusqu'à l'acquisition du vaccin à la pharmacie grâce à la carte vitale, mais rien ne nous dit que vous l'avez bien fait", rappelle Pascal Louis de l'URPS pharmaciens. 

Une initiative privée

L'idée est partie d'un groupe de médecins, avant tout pour répondre à leurs besoins devant un vide d'outils à leur disposition. "Nous ne voulons pas attendre le feu vert des autorités", martèle Claude Hangy, médecin de l'armée et spécialiste de la vaccination aujourd'hui à la retraite, il est expert pour mesvaccinations.net. Aujourd'hui ce sont les syndicats de médecins et de pharmaciens qui paient son fonctionnement, à raison de 36 euros par an et par praticien. De son côté l'Agence Régionale de Santé de Bourgogne-Franche-Comté assure qu'elle soutient cette initiative, une enveloppe a même été débloquée en 2014, "c'est trop peu" répond l'Union régionale des professionnels de santé. 

Aujourd'hui 500 000 carnets électroniques ont été créés, 12 000 médecins et pharmaciens ont acquis le système en France, les concepteurs de mesvaccins.net espèrent que 3000 médecins s'en doteront dans notre région dans les mois à venir.