Santé – Sciences

Le casse tête estival des parents d'enfants autistes en Pays de Savoie

Par Christophe Tourné, France Bleu Pays de Savoie lundi 21 juillet 2014 à 10:08

Famille (image d'illustration)
Famille (image d'illustration) © Fotolia.com - Gordan Jankulov

Les parents d'Enzo, un jeune autiste de 17 ans, témoignent des difficultés pour trouver un centre d'accueil provisoire pendant les vacances. Ils sont très amers face à la position de l'administration.

Trouver un établissement pour accueillir son enfant autiste, c'est un casse-tête pour de nombreuses familles durant l’été. Les établissements qui les accueillent, notamment les Instituts médicaux éducatifs (IME), ferment quelques semaines durant l’été. Il faut trouver un établissement provisoire.

Des parents qui cherchent des solutions

Les parents du jeunes Enzo, un garçon de 17 ans, qui vivent à Jongieux pensaient avoir trouvé l’endroit idéal à Frangy. Enzo y avait même passé deux jours pour s’habituer. Mais fin juin le Conseil général de la Haute-Savoie a refusé cette solution parce que l’établissement ne prend que des majeurs. Pourtant Enzo avait une dérogation. La maman d’Enzo, Véronique Barlet, ne comprend pas qu’on mette des batons dans les roues alors que c’est tellement dur de trouver une solution.

Véronique Barlet, maman d'un enfant autiste

L’association de parents Austisme-Savoie connaît bien ce casse-tête de l’été pour les familles. Son Président, Michel Vionnet, insiste : *"c’est indispensable pour les parents d’enfants autistes de pouvoir souffler". * * *

Michel Vionnet, président de l'association de parents Austisme-Savoie

Le Conseil général de la Haute-Savoie refuse de son côté de répondre. C’est finalement l’Agence régionale de Santé qui précise que "le Conseil général de Haute-Savoie n’a pas été suffisamment associé au projet des parents d’Enzo cet été à Frangy" , d’où son refus.

►►► EN SAVOIR PLUS | AUTISME SAVOIE

►►► EN SAVOIR PLUS | ÉVEIL AUTISME HAUTE-SAVOIE