Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Caen : le centre anti cancer François Baclesse recherche des volontaires pour deux études

lundi 30 juillet 2018 à 9:06 Par Nolwenn Le Jeune, France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

A Caen, le centre anti cancer François Baclesse cherche des volontaires pour participer à deux études. Une première sur le cancer du sein, une seconde sur le cancer de la prostate. Il s'agit d'évaluer l'impact des effets secondaires des traitements sur la mémoire et la concentration.

Le centre anti cancer François Baclesse a besoin de volontaires pour deux études
Le centre anti cancer François Baclesse a besoin de volontaires pour deux études - mappy

14000 Caen, France

Un appel à volontaires lancé par le centre anti cancer François Baclesse à Caen. Pour mener deux études sur les effets secondaires des traitements sur les fonctions cognitives des patients. La première étude concerne les effets secondaires des chimiothérapie contre le cancer du sein, la seconde concerne le traitement des cancers de la prostate par hormonothérapie. 

Des conditions d'âge et de santé

La condition sine qua non pour participer à ces études, c'est de ne pas avoir eu de cancer. Il faut également avoir un certain âge. Les femmes doivent être âgées de 45 à 69 ans. Plus de 70 ans pour les hommes. L'étude sur le cancer du sein va se dérouler sur une période de 4 ans. Une fois par an, les participantes viendront répondre à un questionnaire sur leur moral et leur fatigue, et elles passeront des tests de mémoire et de concentration. L'étude sur le cancer de la prostate se déroulera elle sur un an, avec là aussi 4 séries de tests.

Les participants ne reçoivent pas de traitement

Précision importante, il ne s'agit pas d'une étude médicamenteuse, les participants ne recevront donc pas de traitement. Il s'agit juste de comparer des sujets sains et des sujets sous chimiothérapie ou hormonothérapie pour évaluer l'impact de ces traitements. Le centre François Baclesse recherche 50 femmes et 20 hommes, le plus rapidement possible. L'anonymat est évidemment garanti. Si vous êtes intéressés, il faut contacter le 02 31 45 50 02.