Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Le centre de vaccination de Gardanne va-t-il devoir fermer faute de doses suffisantes en stock ?

-
Par , France Bleu Provence

Hervé Granier, le maire de Gardanne (Bouches-du-Rhône), se dit très inquiet pour la suite de la campagne de vaccination dans sa commune. Les stocks actuels permettent d'assurer les rendez-vous jusqu'à jeudi, mais pour les jours d'après, c'est la grande interrogation.

La commune de Gardanne craint de ne pas avoir assez de doses.
La commune de Gardanne craint de ne pas avoir assez de doses. © Radio France - Sébastien Berriot

L'inquiétude commence à gagner du terrain du côté de Gardanne. Les stocks de doses de vaccins diminuent chaque jour et à ce rythme, jeudi soir ce sera terminé. Il faudra fermer le centre et on ne pourra plus vacciner les patients. Le maire Hervé Granier s'interroge et ne comprend pas pourquoi la logistique n'a pas été mieux gérée : "Ce lundi, la police municipale sera à nouveau à la Timone pour aller chercher des doses, 36, ce qui représente 216 vaccins. On va tenir comme ça trois jours. Et jeudi, on devrait retourner à la Timone mais y aura-t-il des vaccins ?"

Aujourd'hui le centre de vaccination de Gardanne est en capacité de vacciner 70 patients par jour, mais les doses commencent à manquer. Même si le gouvernement assure qu'il  n'y aura pas de pénurie, le maire s'interroge : "On attend de voir mais si cette annonce a les mêmes effets que les masques ou les tests Covid, je ne vous cache pas mon inquiétude". Une inquiétude partagée par les habitants du bassin de Gardanne qui en grande majorité ont souhaité se faire vacciner et ont pris rendez-vous. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess