Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Le centre hospitalier de la Côte Basque à Bayonne augmente ses effectifs pour l'été

dimanche 22 juillet 2018 à 6:09 Par Muriel Vitel, France Bleu Pays Basque

40.000 patients sont reçus chaque année aux urgences de l'hôpital à Bayonne et rien que les deux mois d'été représentent 25% de l'activité globale annuelle. Le service des urgences est renforcé en juillet et en août avec une équipe médicale, des internes et des infirmiers supplémentaires.

Le service des Urgences du Centre Hospitalier de la Côte Basque à Bayonne.
Le service des Urgences du Centre Hospitalier de la Côte Basque à Bayonne. © Radio France - Muriel Vitel

Bayonne, France

Le Centre Hospitalier de la Côte basque à Bayonne accueille en moyenne 100 à 110 patients chaque jour durant l'année. L'été, durant les mois de Juillet et d'Août l'activité moyenne passe à 120 à 130 patients/jour avec des pics d'activité qui peuvent atteindre jusqu'à 150 personnes reçues en l'espace de 24 heures

Ceci engendre des délais d'attentes supplémentaires au plus fort de l'activité, que le centre hospitalier tente de compenser par une augmentation temporaire des effectifs, précise le Docteur Jean-Michel Campagne, Chef de Service Urgences Samu-Smur à Bayonne : "On dispose de huit médecins urgentistes la journée, cinq la nuit, associés à trois ou quatre internes présents 24h/24, et pour faire tourner l'ensemble du service, on mobilise au quotidien une dizaine d'infirmiers".  

C'est "suffisant pour absorber l'activité et le pic d'activité", précise encore le Docteur Jean-Michel Campagne qui tempère tout de même : "Nous sommes toujours à la merci d'imprévus ce qui rallonge les délais d'attente au service des urgences. Ce qui prime c'est l'urgence vitale, puis les urgences pédiatriques et la douleur est un critère de « tri » pour la prise en charge des patients."

Docteur Jean-Michel Campagne Chef de Service Urgences SAMU SMUR à Bayonne.

Dispositif médical adapté pour les Fêtes de Bayonne

En moyenne, 1.800 blessés sont traités en urgence lors des fêtes de Bayonne. L'effectif médical est en conséquence. "On mobilise pour l'ensemble des Fêtes une cinquantaine de personnels de l'ensemble de l'Hôpital qui sont volontaires pour venir travailler et renforcer les effectifs des services des urgences et du Samu/Smur. Toutes les nuits entre 20 et 30 personnes travaillent au sein des postes de secours (...)"  

Durant les Fêtes de Bayonne, quatre postes médicaux sont sur le terrain, trois en coeur de ville, ouverts la nuit, à la Maison des associations à Glain, à l'Université de Bayonne et à l'école Albert Premier. En journée, un poste de secours est ouvert devant le service des urgences de l'hôpital pour la prise en charge des patients en rapport avec les fêtes et afin de désengorger les urgences. 85% des 1.800 patients soignés le temps des fêtes de Bayonne le sont sur ces dispositifs de secours externes.

Docteur Jean-Michel Campagne Chef de Service Urgences SAMU SMUR à Bayonne

Centre Hospitalier de la Côte Basque à Bayonne et l'hélicoptère du SAMU 64 A - Radio France
Centre Hospitalier de la Côte Basque à Bayonne et l'hélicoptère du SAMU 64 A © Radio France - Muriel Vitel