Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Le centre hospitalier de Roanne en pointe sur la détection des cancers féminins

jeudi 10 janvier 2019 à 17:34 Par Yves Renaud, France Bleu Saint-Étienne Loire

Le centre hospitalier de Roanne se dote de deux nouveaux matériels de détection du cancer

Le centre Hospitalier de Roanne
Le centre Hospitalier de Roanne © Radio France - Yves Renaud

Roanne, France

Le microscope qui a été acquis va permettre  une analyse plus rapide et plus fine des frottis vaginaux essentiels dans la détection précoces des cancers de l'utérus. Le cancer du col de l’utérus représente la 12eme cause de cancer et la 10eme cause de mortalité par cancer chez la femme en France. 

La seconde acquisitions est un appareil de Tomosynthèse 3D dernière génération qui permet d’obtenir une image plus claire et mieux définie  des zones d’anomalies sur les seins  et une fois encore , il s'agit là de fournir un diagnostic plus fin et plus rapide en cas de cancer. Le cancer du sein est toujours celui qui cause le plus grand nombre  de décès chez la femme,  18,2 % des décès féminins par cancer..

Les deux nouveaux matériels de l'hôpital de Roanne  - Aucun(e)
Les deux nouveaux matériels de l'hôpital de Roanne - @hopital de roanne

Grace à ces deux matériels, l'hôpital de Roanne se repositionne clairement dans la chaine de  détection et de traitement des cancers sur un secteur relativement éloigné des CHU de Clermont / Saint Etienne et Lyon. 

Le cancer du sein doit être traité rapidement quand il est détecté. Nous avons sur Roanne un centre de radiothérapie ou nous pouvons traiter ce genre de pathologie. Vous soulignez l’éloignement  d’un certain nombre de centres anti cancer, on pense à l ICM de Montpellier ou Léon Bérard à Lyon, grâce à ces nouveaux appareils,  il y a donc maintenant une détection de proximité et un traitement de proximité. Philippe FERSING Directeur des affaires générales et de la communication de l’hôpital du Roannais

Enfin le 3eme investissement  a également  permis de créer un salon de parole pour les soignants et les patients  pour faciliter la prise en charge psychologique des traitements. 

Les 3 investissements  représentent 72 000 euros pris en charge par l’association  Espoir Santé  Harmonie qui depuis 1990 intervient régulièrement à l'hôpital de Roanne et  particulièrement sur le suivi du cancer.