Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
DOSSIER : Coronavirus Covid-19

Le Centre hospitalier de Lens fait breveter une "boîte à patient" pour protéger les soignants du coronavirus

-
Par , , France Bleu Nord, France Bleu

Le Centre hospitalier de Lens vient de faire breveter une sorte de "boîte à patient" qui permet de protéger les soignants d'une contamination au coronavirus.

C'est une invention qui permet de protéger nos soignants du coronavirus. Il y a peu, le Centre hospitalier de Lens a créé une machine, sorte de "boîte à patient" transparente, dotée de trous pour passer les bras, permettant aux soignants de manipuler le patient sans risquer une contamination.

Cette invention se nomme "box RCL", pour "Respiratory Cover of Lens", clin d’œil à l'équipe de football de Lens, et a été brevetée. Elle est issue d'un travail sur huit prototypes différents, tous fabriqués par l'entreprise CPG à Bruay-la-Buissière. 

"Il y a des accessoires qui viennent se glisser (autour de la tête du patient, ndlr) avec du silicone, qui vient épouser le patient pour créer l’étanchéité la plus maximale possible, explique Dr Julien Marc, anesthésiste-réanimateur au CH Lens. Le soignant principal a accès à la tête via les orifices principaux. Et vous avez des orifices accessoires ici auxquels le deuxième soignant a accès. Au final on reproduit exactement un geste standard, si ce n’est une box en plus, ce qui vient protéger le soignant du patient certes, mais qui protège aussi le patient du soignant, parce qu’on peut véhiculer des germes, par des transmissions croisées. Donc là on limite au maximum le contact."

La "box RCL" peut être utilisée pour pratiquer les fibroscopies, les trachéotomies ou encore les intubations. Elle a déjà été livrée aux hôpitaux d'Arras, Dunkerque ou encore Draguignan, dans le Var. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess