Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Le CHRU de Tours accroit fortement sa capacité de traitement des tests Covid-19

-
Par , France Bleu Touraine

L'hôpital de Tours a été équipé d'une plate-forme de dépistage Covid-19 haut débit : l'établissement peut maintenant analyser 2 400 tests respiratoires chaque jour. C'est 2 000 de plus qu'auparavant.

Cette nouvelle machine, offerte par l'Etat, peut analyser jusqu'à 2 000 tests Covid-19 par jour.
Cette nouvelle machine, offerte par l'Etat, peut analyser jusqu'à 2 000 tests Covid-19 par jour. © Radio France - ©Boris Compain

Comme 21 autres hôpitaux français, le CHRU de Tours vient de recevoir une plate-forme de dépistage Covid-19 haut débit. Un équipement de pointe offert par le gouvernement, après que le premier ministre se soit engagé à ce que 700 000 tests puissent être réalisés chaque semaine en France.

Pouvoir faire face à une explosion du nombre de malades et de cas-contacts à tester

Grace à cette machine, le CHRU de Tours peut maintenant analyser 2 400 tests respiratoires chaque jour : un nombre vraiment considérable, puisque jusqu’à maintenant, le laboratoire de virologie pouvait en traiter 400 par jour et il n’a jamais eu besoin d’en faire autant depuis le début de la pandémie. En fait, cette plateforme a été créée en prévision du pire scénario : une multiplication des foyers de contamination après le déconfinement. Les 2000 analyses que la nouvelle machine est capable d'effectuer chaque jour s'ajoutent donc au 400 que le laboratoire de virologie du CHRU avait déjà la capacité de traiter.

10 jeunes diplômés de l'Institut de Formation de Techniciens de Laboratoire Médical du CHRU ont été embauchés sous contrats de trois mois pour faire tourner ce nouvel équipement.
10 jeunes diplômés de l'Institut de Formation de Techniciens de Laboratoire Médical du CHRU ont été embauchés sous contrats de trois mois pour faire tourner ce nouvel équipement. © Radio France - ©Boris Compain

Plus de 300 000 euros d'investissements financés par le CHRU de Tours

Même si la machine est fournie gratuitement par l’Etat, le CHRU de Tours a investi 300 000 euros en travaux et matériel, sans compter l’embauche temporaire de 10 jeunes techniciens de laboratoire pour pouvoir, le cas échéant, analyser des tests 24H sur 24. Des tests réalisés par prélèvement nasal à Tours, mais aussi dans des hôpitaux de l’Indre et du Loir-et-Cher. Le patient sera prévenu du résultat sur internet 24h plus tard, maximum.

La plate-forme est activée jusqu’à fin juin, minimum. Elle sera ensuite réactivable pendant deux ans, en fonction de l’évolution de l’épidémie.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess