Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le CHRU de Tours est le premier de la région Centre à pouvoir recevoir le vaccin contre le Covid-19

-
Par , France Bleu Touraine

Le CHRU de Tours est le premier hôpital en région Centre à disposer d'un congélateur spécial pour pouvoir conserver les doses de vaccin anti-Covid à -70 degrès. Un équipement fourni par l'Etat. L'hôpital de Tours fournira en vaccins les dix-huit Ehpad du GHT Touraine-Val de Loire.

Au CHRU de Tours, on espère pouvoir réaliser les premières vaccinations dans les Ehpad début janvier ( photo illustration )
Au CHRU de Tours, on espère pouvoir réaliser les premières vaccinations dans les Ehpad début janvier ( photo illustration ) © Radio France - Xavier Grumeau

S'il est encore trop tôt pour savoir quand arriveront les premières doses de vaccin en Indre-et-Loire, le CHRU de Tours est déjà prêt à les recevoir. L'hôpital servira en effet de centre de stockage pour les dix-huit Ehpad du département affiliés au Groupement Hospitalier de Territoire Touraine-Val de Loire. 

Pour conserver les doses du vaccin Pfizer-BioNTech aux températures recommandées de -70, -80 degrès, il faut un équipement spécial. Un gros congélateur de 2x2 mètres, capable de stocker jusqu'à 100.000 doses de vaccins à ces températures extrêmes. 

Ce congélateur, fourni par l'Etat, est arrivé à Tours ce jeudi 17 décembre. Entreposé dans un endroit gardé secret du CHRU, il est aujourd'hui opérationnel et n'attend plus que les doses de vaccin. "Il y a un système de surveillance continue de cette température pour garder ces vaccins efficaces pendant les six mois qui suivent leur arrivée", explique Zoha Maakaroun-Vermesse, médecin responsable du centre de vaccination du CHRU de Tours. 

Du congélateur du CHRU aux frigos des Ehpad

Une fois que les doses de vaccin seront bien là, et que les Ehpad seront prêts à démarrer la vaccination, les doses souhaitées seront sorties du congélateur puis transportées dans les établissements à des températures plus raisonnables. "Quand ils sortiront du congélateur, _les vaccins pourront rester réfrigérés à quatre degrés en moyenne pendant cinq jours maximum_," précise Zoha Maakaroun-Vermesse.  Largement le temps de transporter les vaccins du CHRU à l'Ehpad, de les mettre dans leurs frigos, puis de procéder à la piqure.  Avec là encore, une surveillance constante et un traçage du bon respect de la chaîne de froid. Essentiel pour réussir la vaccination. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess