Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

"Le CHRU de Tours n'est pas menacé" affirme la ministre de la santé au député LREM de Tours

mardi 30 octobre 2018 à 16:11 Par Boris Compain, France Bleu Touraine

Suite à la publication d'un rapport de la cour des comptes qui préconise la réduction du nombre de CHRU en France, le député de Tours a interrogé la ministre de la Santé à propos de l'avenir du CHRU basé en Indre-et-Loire. Agnès Buzyn s'est montrée rassurante.

La ministre de la Santé a affirmé au député de Tours qu'aucune réorganisation des CHRU n'est en projet
La ministre de la Santé a affirmé au député de Tours qu'aucune réorganisation des CHRU n'est en projet © Maxppp - PHOTOPQR/LA NOUVELLE REPUBLIQUE

Indre-et-Loire, France

Le CHRU de Tours n'est pas menacé. C'est en tout cas ce qu'affirme le député Philippe Chalumeau. Le député LREM de Tours a interrogé directement la ministre de la Santé suite à la publication d'un rapport de la cour des comptes qui préconise de ne garder que 12 CHRU en France.

Pas question de changer l'organisation actuelle selon Agnès Buzyn

Ce rapport de la cour des comptes avait poussé le président du Conseil Départemental d'Indre-et-Loire à brandir un panneau "touche pas à mon CHU" lors de la dernière session de l'assemblée, la semaine dernière.

Le plan d'investissement de 320 millions d'euros lancé il y a quatre ans, et qui court jusqu'en 2026, n'est donc pas remis en cause selon Philippe Chalumeau. Le député rappelle dans son communiqué que "le CHRU de Tours occupe une place remarquable puisqu'il est classé 12ème de France alors que Tours ne se situe qu'au 18ème rang des métropoles".