Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Le CHU de Brest en bonne santé financière

-
Par , France Bleu Breizh Izel

La santé financière du CHU de Brest est bonne. Plus de 1,5 millions d'euros vont être dégagés pour améliorer les conditions de travail des 7000 salariés.

L'entrée de l'hôpital Morvan
L'entrée de l'hôpital Morvan © Radio France - Valérie Le Nigen

Brest, France

Pour la 4e année consécutive, l'équilibre financier du CHU de Brest est assuré selon son directeur Philippe El Saïr. Sur le budget de 620 millions, 1.4 millions vont être dégagés pour améliorer les conditions de travail des 7000 salariés, "notamment en heures supplémentaires, en formation et en revalorisation des plus bas salaires."

Remplacer les salariés, notamment les aides soignants

"Il faut protéger les temps de repos ", précise Philippe El  Saïr. "Nous devons pouvoir remplacer les salariés. Au printemps dernier, on a été confronté à une pénurie d'aide-soignants. On n'arrivait pas à recruter et du coup, on n'arrivait pas à remplacer les gens. Il faut en tirer les leçons et rendre à nouveau attractifs ces métiers."

"Le plan de modernisation de 300 millions d'euros est sécurisé" s'est réjoui Philippe El Saïr. Il comprend notamment le regroupement de toutes les activités de cancérologie à la Cavale Blanche avec l'inauguration d'un nouveau bâtiment fin 2022.

Déjà beaucoup d'investissement aux urgences

Les négociations avec les syndicats sur la question des urgences ont été ouvertes il y a une dizaine de jours. Mais pour le directeur Philippe El Saïr, il faut surtout endiguer l'augmentation constante de la demande. Actuellement, on compte 80 000 passages aux différents services d'urgence du CHU dont 46 000 à la Cavale Blanche. "Nous avons créé 15 postes aux urgences ces deux dernières années. Nous faisons partie des 4 CHU de France qui ont une unité spécialisée pour les urgences gériatriques ( 5 lits en journée du lundi au vendredi). Il faut sûrement faire plus. Mais il faut aussi réfléchir à comment stopper l'augmentation du nombre de passages. La mise en place d'un numéro proposé par la Ministre de la Santé est une bonne piste. Concernant les personnes âgées, qui représentent 1/3 des patients admis aux urgences, il faut réfléchir. Peut-être élargir les créneaux des urgences gériatriques. En tout cas, mieux travailler avec les Ehpad."

Choix de la station

France Bleu