Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le CHU de Clermont face à une deuxième vague de Covid-19 "plus importante que la première"

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Le CHU de Clermont intensifie ses efforts face au Covid-19. En plan blanc de niveau 2, il investit tous ses moyens dans la lutte contre l'épidémie, tout en devant gérer les autres préoccupations sanitaires (grippe saisonnière, opérations lourdes). Malgré tout, son directeur reste optimiste.

L'entrée principale du CHU Gabriel Montpied à Clermont-Ferrand.
L'entrée principale du CHU Gabriel Montpied à Clermont-Ferrand. © Radio France - Eric Le Bihan

Le Puy-de-Dôme comptabilise actuellement 199 hospitalisations. Parmi elles, 40 sont traitées au CHU de Clermont-Ferrand (20 en réanimation). Par ailleurs, au sein du personnel, 80 agents étaient au repos forcé, après avoir été testés positifs au Covid-19. Et en plus de cela, il faut ajouter les patients nécessitant des opérations lourdes, et ceux touchés par la grippe saisonnière.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Face à cette situation, l'établissement a déclenché, vendredi dernier, le niveau 2 de son plan blanc. En clair, les visites en EHPAD sont strictement encadrées, toutes les opérations non-urgentes ont été déprogrammées, et tous les moyens humains et matériels ont été redirigés vers la lutte contre la pandémie. Au total, "84 lits de réanimation ont été mobilisés et presque 50% des activités de chirurgie ont été déprogrammées" sur l'ensemble des sites du CHU, comptabilise Didier Hoeltgen, le directeur de l'établissement clermontois. C'est d'ailleurs toute la structure qui a dû revoir son organisation, en nombre de lits et d'agents.

Didier Hoeltgen, directeur du CHU de Clermont, parle de la réorganisation de l'établissement face au Covid-19.

"On a des préoccupations, des craintes, mais on ne travaille pas avec des craintes"

Malgré cette situation compliquée, intense, qui l'oblige à multiplier les réunions, Didier Hoeltgen choisit de cultiver l'optimisme. "On a des préoccupations, on a des craintes, mais on ne travaille pas avec des craintes, on travaille avec le fait de faire face", assure-t-il, le sourire dans la voix.

Didier Hoeltgen, le directeur du CHU de Clermont, a confiance dans ses équipes et les dispositifs mis en place par l'hôpital.

Le directeur précise aussi que le CHU de Clermont n'accueille plus de patients venus de Saint-Etienne ou du Puy-en-Velay, et qu'aucun patient clermontois ne sera transféré dans un autre hôpital. Il demande aussi aux Puydômois de limiter les visites en EHPAD, et de ne pas se rendre aux urgences, sauf en cas de nécessité absolue.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess