Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le CHU de Clermont-Ferrand annonce la reprise des consultations non-urgentes

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

C'est une bonne nouvelle pour certains patients. Le CHU de Clermont-Ferrand a annoncé mardi la reprise des consultations non-urgentes afin "d'assurer la continuité des soins et de répondre aux besoins de santé de la population". Cet accueil se fera évidemment dans des conditions sanitaires strictes.

Le CHU Gabriel Montpied à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme), le 12 janvier 2020.
Le CHU Gabriel Montpied à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme), le 12 janvier 2020. © Radio France - Mickaël Chailloux

La relance de l'activité ne devra être que progressive. C'est dans ce contexte que le CHU de Clermont-Ferrand a pris la décision, ce mardi, d'autoriser les "consultations non-urgentes", dont certaines étaient déprogrammées depuis le 20 mars pour faire face à l'épidémie de coronavirus.

Dans un communiqué, l'établissement précise qu'il s'agit "d'assurer la continuité des soins et de répondre aux besoins de santé de la population". "Il est important que chacun puisse continuer à bénéficier de soins afin d'éviter l'aggravation possible de la maladie, et particulièrement pour les patients suivis pour une maladie chronique", souligne dans ce communiqué le professeur Henri Laurichesse, chef du service des maladies infectieuses et tropicales et président de la Commission médicale de l'établissement.

Un seul patient, port du masque obligatoire

Les consultations se feront soit par téléphone ou vidéotransmission, soit en présentiel dans les différents services. Pour autant, cette reprise se fera dans des conditions d'accueil sanitaires strictes. Ainsi, dans la mesure du possible, un seul patient sera accueilli. Le masque sera obligatoire dès l'entrée de l'hôpital. Du gel hydroalcoolique sera mis à disposition à l'entrée, dans les salles d'attente. Un siège sur deux a été supprimé d'ailleurs pour assurer la distanciation sociale.

Cette reprise ne concerne pas pour l'instant le service de chirurgie, mais tous les autres services peuvent maintenant programmer des consultations au CHU. L'activité des urgences adultes, gynécologiques, pédiatriques, ophtalmologiques et dentaires est maintenue.

Le CHU ajoute qu'il "reste également pleinement mobilisé pour assurer la prise en charge des patients atteints de Covid-19, par des circuits dédiés identifiés". Lundi soir, 69 patients restaient hospitalisés, touchés par le coronavirus. 27 décès à l'hôpital du Covid-19 ont été comptabilisés par l'Agence régionale de santé.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess