Santé – Sciences

Le CHU de Nîmes à la pointe des innovations médicales

Par Solène Cressant, France Bleu Gard Lozère vendredi 14 octobre 2016 à 5:48

Le docteur Philippe Fournier utilise ce nouveau-né robotisé pour enseigner la médecine d'urgence néo-natale
Le docteur Philippe Fournier utilise ce nouveau-né robotisé pour enseigner la médecine d'urgence néo-natale © Radio France - Solène Cressant

Un poupon en plastique avec un cœur qui bat, un bateau virtuel pour rééduquer la région lombaire, au CHU de Nîmes la médecine prend des allures de science fiction. La journée Innov'actions organisée par l'hôpital et son fonds de dotation a pris l'allure d'une grande exposition scientifique ce jeudi.

Un poupon en plastique avec un cœur qui bat, un bateau virtuel pour rééduquer la région lombaire, au CHU de Nîmes la médecine prend des allures de science fiction. La journée Innov'actions organisée par l'hôpital et son fonds de dotation a pris l'allure d'une grande exposition scientifique ce jeudi.

Un bateau que l'on doit orienter avec son corps pour attraper des récompenses, sans se prendre les rochers et les tirs ennemis. Vous n'êtes pas à une exposition geek mais bien dans le hall du CHU de Nîmes. Ce jeu est un "serious game" comprenez: jeu sérieux et l'ergothérapeute, Guillaume Canot s'en sert pour rééduquer ses patients.

Créé en 2013 par une start up de Montpellier, il est actuellement utilisé quotidiennement par le service pédiatrique de Nîmes.

Un jeu vidéo pour rééduquer la région lombaire - Radio France
Un jeu vidéo pour rééduquer la région lombaire © Radio France - Solène Cressant

Face à des patients parfois réticents à faire leurs exercices, l'ergothérapeute affirme que cette méthode ludique change tout ! Chez les petits et mêmes les plus âgés !

Motiver le patient mais aussi faciliter son quotidien, toujours grâce à l'innovation technologique, c'est ce que propose le docteur Salet, pédiatre à l'hôpital de Nîmes. Elle présente son propre projet d'application pour aider les diabétiques à mesurer l'insuline. Pour elle, pas de contradiction entre son métier et ce projet numérique: "quand la technologie est au service du patient, ça fait partie du métier ! tout simplement !"

"Quand la technologie est au service du patient, ça fait partie du métier"

Une application pour combler les lacunes de celles qui existent déjà pour aider les diabétiques - Radio France
Une application pour combler les lacunes de celles qui existent déjà pour aider les diabétiques © Radio France - Solène Cressant

Mais dans ce bouillonement innovant, il n'y en a pas que pour les patients. La médecine de demain passe aussi par une meilleure formation des professionnels. Et concernant l'hygiène, exit les traditionnels diaporama et brochures pour le Docteur Brigitte Richon-Morel, praticien hygiéniste. "On a créé une chambre avec un patient dans laquelle on a mis des erreurs d'hygiène que les médecins doivent repérer. c'est bien plus ludique et plus pédagogique".

Des hygiénistes, des pédiatres mais aussi des chargés d'accueils... le CHU de Nîmes compte plus de 6 500 salariés et presque autant d'idées innovantes. Des idées qui ne sont pas toujours connues entre différents services.

Se rencontrer et se raconter... c'est aussi le but de cette exposition.

Les innovations ne sont pas toujours technologiques et ne servent pas qu'aux patients.  - Radio France
Les innovations ne sont pas toujours technologiques et ne servent pas qu'aux patients. © Radio France - Solène Cressant

Partager sur :