Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Le CHU de Poitiers inaugure sa "villa santé", une structure unique en France

lundi 26 novembre 2018 à 15:53 Par Rivière Isabelle, France Bleu Poitou

A Poitiers, le CHU a inauguré hier sa Villa santé, une maison de 700 m2 érigée en face des urgences avec toutes les pièces d'un maison. Un espace familier pour permettre aux patients de se détendre, d'apprendre à se soigner, à prévenir les complications. Une structure unique en France.

La Villa santé du CHU de Poitiers
La Villa santé du CHU de Poitiers © Radio France - Isabelle Rivière

Poitiers, France

A Poitiers, le CHU a inauguré hier sa Villa santé : une maison de 700 m2, érigée en face des urgences et qui reproduit tous les espaces potentiellement familiers aux patients. On y trouve un salon, un séjour, un atelier nouvelles technologies dédiées aux applications santé, une bibliothèque pour se renseigner sur sa maladie, des chambres adultes et enfants, mais aussi une cuisine, et un potager. Onze pièces, en tout, capables d'accueillir des malades longue durée et leurs aidants. L'idée, c'est de leur montrer concrètement comment faire chez eux avec leur maladie, c'est de contextualiser les gestes de prévention ou de soins.

Jusqu'à une centaine de personnes par jour

Exemple dans la cuisine. La villa santé proposera des ateliers aux diabétiques, mais pas seulement, comme l'explique Virginie Migeot, cheffe du service santé publique et porteuse du projet "La Vie, la santé" (Villa santé). "Si je prends des corticoïdes, il faut que je fasse attention au sel, mais j'aime pas quand ce n'est pas salé. Alors, comment je vais rendre mon alimentation savoureuse malgré cela, souligne Virginie Migeot. Ici, on a plein d'herbes aromatiques, on peut donc créer de nouvelles recettes. L'idée, c'est vraiment d'expérimenter. Oui vous avez une contrainte, mais on peut la dépasser en expérimentant."

"Dans la cuisine, ça peut être comment j'apprends à cuisiner avec moins de sucre, moins de gras quand je suis diabétique. Comment je dois faire attention si je suis une femme enceinte et que je suis positive pour la toxoplasmose." - Virginie Migeot

La Villa santé peut accueillir jusqu'à une centaine de personnes par jour, des patients ou des aidants dirigés vers la maison par des médecins et infirmiers de l'hôpital ou par leur médecin généraliste.

Un salon et un boudoir

Dans le salon, on trouve des fauteuils design répartis en îlots avec, au milieu, un poêle baigné par le puits de lumière du patio d'été. c'est là que Sylvie Royet, infirmière, va recevoir des patients atteints de Parkinson ou de sclérose en plaques. "Avec une psychologue, nous animons un atelier collectif pour les malades et leurs aidants, explique l'infirmière. L'idée, c'est de répondre concrètement à leurs questions en les renvoyant vers d'autres ateliers de la Villa."

L'objectif, c'est aussi d'échanger au maximum, qu'ils partagent leurs "trucs et astuces" du quotidien et surtout, qu'ils comprennent qu'ils ne sont pas seuls."- Sylvie Royet

Pour ceux qui sont plus réservés ou qui ont des questions plus intimes, il y a le boudoir, une pièce plus cosy où le patient et son aidant peuvent rencontrer un à deux professionnels. 

Une chambre d'enfants pour les futures mamans

A côté, on découvre la chambre d'enfants, pour les femmes enceintes qui veulent éviter les perturbateurs endocriniens dans leur quotidien, et dans celui du bébé à venir. Séverine Morlaix, infirmière puéricultrice, est l'une des animatrices des programmes thérapeutiques de pédiatrie : "ici, on apprend aux mamans à fabriquer leurs propres produits sans perturbateurs endocriniens, leur crème anti-vergetures, les crèmes pour les fesses irritées de bébé".

Bref, à la villa santé du CHU de Poitiers, on expérimente, on apprend, on accompagne, le tout dans un contexte agréable et familier au patient et à leurs aidants. C'est aussi un lieu d'innovation et de recherche avec un labo, des chercheurs et du matériel haute-technologie dans une aile de la "maison". Un concept unique en France !

Pour en savoir plus, écoutez la chronique "Deux minutes pour comprendre"

Le reportage sur la Villa santé du CHu de Poitiers, 2 minutes pour comprendre