Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : hausse des hospitalisations au CHU de Toulouse, l'efficacité du couvre-feu en question

-
Par , , France Bleu Occitanie

La situation sanitaire en Haute-Garonne se dégrade au regard du nombre de patients Covid-19 accueillis dans les services hospitaliers à Toulouse : +30% en une semaine. Le couvre-feu n'a pas eu l'effet escompté. Et le CHU attend des doses de vaccins pour ouvrir d'autres plages de rendez-vous.

L'hôpital Rangueil accueille des patients Covid et un centre de vaccination.
L'hôpital Rangueil accueille des patients Covid et un centre de vaccination. © Radio France - Benedicte Dupont

Lors de son point hebdomadaire ce vendredi 29 janvier, le CHU de Toulouse a fait part d'une hausse très nette des hospitalisations liées au Covid-19 depuis une semaine : 159 personnes hospitalisées à ce jour contre 125 la semaine dernière. Des lits vont être ouverts, des opérations reprogrammées comme lors des épisodes intenses précédents, le dernier dès fin septembre.

Divergences sur l'efficacité du couvre-feu

S'il s'agit là peut-être d'une accélération notable de la troisième vague, les professionnels du CHU sont divisés sur les causes. La biostatisticienne Chloé Di Meglio pense que le couvre-feu à 18h est contre-productif à Toulouse, il condense encore plus les populations à des horaires de grosse fréquentation, ce qui peut expliquer cette hausse à Toulouse, cela n'étant pas prouvé sur les territoires moins urbanisés de la Haute-Garonne.

Le chef du service des maladies infectieuses, le Pr Pierre Delobel à l'inverse, parle plutôt de signaux déjà avant-coureurs, apparus pendant les fêtes. Il estime que le couvre-feu a limité les risques, à défaut d’être vraiment efficace.

Vaccinations : beaucoup d'appels mais il n'y a plus de créneaux 

À ce jour, près de 8.200 personnes ont été reçu la première dose du vaccin au le CHU de Toulouse. Elles ont la garantie d’avoir leur deuxième dose. Les plateformes d'appel sont très sollicitées pour les rendez-vous avec 15.000 à 20.000 appels quotidiens. Cela équivaut au nombre d’appels que reçoit le SAMU 31 en une semaine.  

Pour l’instant, le CHU n'est pas en mesure de proposer de nouveaux créneaux pour les vaccinations. Dès que de nouvelles doses de vaccins seront disponibles, de nouvelles plages de rendez-vous devraient ouvrir, a priori en début de semaine prochaine.

En dehors des personnels médicaux libéraux, le CHU vaccine les personnes de plus de 75 ans, ou ayant une pathologie aggravante sur les sites de Purpan, Larrey, Rangueil et Lagrave (seulement jeudi et vendredi).

Choix de la station

À venir dansDanssecondess