Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le CHU et la Polyclinique de Limoges choisis pour expérimenter le projet "hôtel hospitalier"

-
Par , France Bleu Limousin

Le Home du Buisson devient officiellement un "hôtel hospitalier". Selon un arrêté publié le 19 juillet dernier au Journal officiel, 41 établissements vont expérimenter le projet pendant trois ans. Parmi eux, le CHU et la Polyclinique de Limoges.

Le Home du Buisson devient un "hôtel hospitalier"
Le Home du Buisson devient un "hôtel hospitalier" © Radio France - © Google

Le concept est simple. Imaginez que vous ayez une petite opération en ambulatoire, si vous habitez loin, vous pouvez légitimement prétendre à dormir dans un "hôtel hospitalier". A Limoges, l'expérimentation concerne les deux établissements médicaux de la ville : le CHU et la polyclinique.

Du confort ....

La mesure vise à éviter de surcharger les services hospitaliers, à développer la chirurgie ambulatoire, et à améliorer le suivi du patient. En bref, l'idée première est de sortir le patient de l'environnement hospitalier. "Au Home du Buisson, il y aura à disposition une chambre individuelle ou double, tout équipée, avec la télé, le wifi et le petit déjeuner sera également compris dans la nuitée", explique Aline Bertin, directrice développement à la mutualité du Limousin. Cependant, cet hébergement ne sera pas médicalisé.

Une opération, c'est toujours un moment stressant. Alors, pour réussir à trouver le sommeil, la veille et le lendemain de l'intervention, le confort offert par cet "hôtel hospitalier" devrait davantage inciter les patients à avoir recours à la chirurgie ambulatoire. "Le but est d'amorcer ce virage ambulatoire, pour permettre au patient de ne pas rester à l'hôpital, s'il n'y a pas lieu d'être", ajoute-t-elle.

.... et des économies

Avec ce type d'hébergement, le patient ne paiera pas plus cher. Ce sera toujours 18 euros à sa charge. Pour les établissements médicaux, c'est également un choix gagnant. "Le prix d'une nuitée en hospitalisation est bien plus élevé. On l'estime globalement, entre 500 et 800 euros, selon les spécialités", indique Jean-Luc Dubois, le directeur de la Polyclinique de Limoges.

Cette mesure devrait également permettre de faire des économies pour l'Assurance Maladie. L'expérimentation doit durer trois ans.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess