Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le comité de défense des hôpitaux de Dole rend hommage au docteur Eric Loupiac, décédé du coronavirus

-
Par , France Bleu Besançon

Le comité de défense des hôpitaux de Dole rend hommage au docteur Eric Loupiac, décédé ce jeudi à Marseille. Le médecin urgentiste à Lons-le-Saunier était très engagé notamment dans la défense du service de réanimation de l'hôpital et le maintien de la 2ème ligne de SMUR, qui a fini par fermer.

Sur les grilles de l'Hôtel-Dieu, des petits mots ont été déposés pour rendre hommage au docteur Eric Loupiac, médecin urgentiste à l'hôpital de Lons-le-Saunier décédé du Covid
Sur les grilles de l'Hôtel-Dieu, des petits mots ont été déposés pour rendre hommage au docteur Eric Loupiac, médecin urgentiste à l'hôpital de Lons-le-Saunier décédé du Covid © Maxppp - Philippe Trias

"Médecin et militant, infatigable défenseur du service public de santé le Docteur Loupiac a lutté pour défendre son hôpital, et le service des urgences de Lons-le-Saunier." Dans un communiqué publié ce vendredi, le comité de défense des hôpitaux de Dole, rend hommage au médecin urgentiste de Lons-le-Saunier. Âgé de 60 ans, il a succombé jeudi au coronavirus à Marseille, où il a été transféré pour suivre les soins du Pr Raoult. 

Très engagé, Eric Loupiac se battait depuis deux ans pour défendre le service de réanimation de l'hôpital de Lons et le maintien de la deuxième ligne de SMUR, qui a fini par fermer. Il était aussi représentant de l'AMUF dans le Jura, l'association des médecins urgentistes de France. 

Dans ce communiqué, le comité de défense des hôpitaux de Dole pointe du doigt "les lacunes, les faiblesses du système de santé public". Voici l'intégralité de la publication : 

"Le Docteur Eric Loupiac médecin urgentiste de l’hôpital public de Lons le Saunier est décédé hier du Covid 19. Nous partagions les mêmes combats pour la défense du service public de santé. Le comité de défense des hôpitaux publics de Dole présente à sa famille et à ses proches ses condoléances sincères et émues. 

Médecin et militant, infatigable défenseur du service public de santé le Docteur Loupiac a lutté pour défendre son hôpital, et le service des urgences de Lons le Saunier.  Nous nous étions retrouvés ensemble, il y a juste un an, devant l'Agence Régionale de Santé à Dijon, pour la défense de nos lignes de SMUR.

Comme beaucoup de personnels soignants, hommes et des femmes de bonne volonté, il a occupé son poste avec le sens du devoir et a soigné sans protection au début de la pandémie. Il a ensuite longtemps lutté contre le COVID 19 et malheureusement y a laissé sa vie. 

Combien de vies sont ainsi  perdues à cause des lacunes, des faiblesses, du dénuement dans lesquelles se trouvent plongés, notre système de soins, nos hôpitaux publics ?Ces lacunes sont le fruit  du cynisme gestionnaire et de la vision comptable du système de santé public. Si le décès du Docteur Loupiac ajoute à notre amertume, à notre colère,  il doit nous mobiliser car nos applaudissements au balcon à 20 H au balcon n’y suffiront pas…  Il faut un sursaut républicain pour défendre et recréer un vrai service public de la santé."

Un autre communiqué sur les propositions de l'hôpital viendra dans les jours à venir, selon le comité de défense des hôpitaux de Dole. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu