Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le Conseil rhénan appelle la Suisse à fermer ses pistes de ski

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass, France Bleu Pays de Savoie

A la veille des vacances de Noël en France, le Conseil rhénan qui réunit des élus de France, de Suisse et d'Allemagne appelle le conseil fédéral helvète à revoir sa position sur l'ouverture des pistes de ski. Dans le secteur, seules les remontées mécaniques suisses fonctionnent.

Le Val de Bagnes en Suisse, où les stations de ski sont ouvertes.
Le Val de Bagnes en Suisse, où les stations de ski sont ouvertes. © Maxppp - JEAN-CHRISTOPHE BOTT

Le message est clair au moment où les vacances de Noël commencent : le Conseil rhénan demande à la Suisse de revoir sa position sur l'ouverture des pistes de ski. Dans un communiqué de presse signé du président allemand du conseil, Josha Frey, de la vice-présidente alsacienne Claudine Ganter, et du vice-président suisse, Christian von Wartburg, le Conseil rhénan affirme qu'il faut "protéger la santé, et éviter la saturation des hôpitaux résultant du tourisme de ski." En France, comme en Allemagne, les pistes sont fermées en cette fin d'année. 

Les mesures de lutte contre la pandémie doivent être coordonnées dans le Rhin supérieur

Le Conseil rhénan est une instance qui réunit des élus français, suisses et allemands. Il estime que pour être efficaces, les mesures de lutte contre la pandémie, dont la fermeture des pistes de ski fait partie, doivent être coordonnées. "Si seule la Suisse garde ses pistes de ski ouvertes, les différentes approches des pays alpins entraîneront des appels d'air accélérant ainsi la propagation du virus. Il est donc important de réagir dès maintenant », souligne ainsi Josha Frey, Président du Conseil Rhénan

Choix de la station

À venir dansDanssecondess