Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Le département alerte les Vauclusiens sur les gestes à adopter contre le moustique tigre

-
Par , France Bleu Vaucluse

Le Vaucluse est entièrement colonisé par le moustique tigre. Ce dernier est connu pour transmettre certaines maladies comme la dengue. Aucun cas n'a été signalé jusqu'ici mais le département prend des précautions en ce moment et jusqu'au 30 novembre : période où ce moustique est actif.

Huguette et Pierre veillent à régulièrement vider l'eau stagnante des réceptacles de leur jardin.
Huguette et Pierre veillent à régulièrement vider l'eau stagnante des réceptacles de leur jardin. © Radio France - Elsa Vande Wiele

Vaucluse, France

Il n'est pas plus grand qu'une pièce d'un centime d'euro et son corps est recouvert de rayures noires et blanches... Le moustique tigre a fait son retour en Vaucluse, ce dernier étant présent dans le département depuis l'été 2012. Ce moustique n'est pas dangereux en soi, mais il peut transmettre des maladies comme la dengue, le chikungunya ou encore le zika. Aucun cas n'est signalé actuellement dans la région, mais le département de Vaucluse prend des précautions du 1er mai au 30 novembre : période où le moustique est actif.

Les personnes qui voyagent dans des pays frappés par des épidémies et qui reviennent dans la région sont surveillées, surtout si elles présentent certains symptômes liées à ces pathologies. Lorsqu'un cas est signalé par un médecin, le département s'engage à faire intervenir des experts chez le malade pour "démoustiquer" les lieux et limiter la propagation du virus.

Eviter les eaux stagnantes dans les jardins

Le Département incite aussi les particuliers à adopter des gestes de prévention. Une opération de contrôle a été organisée ce lundi 27 mai chez des particuliers à Avignon. Pierre et Huguette ont un grand jardin et ils sont très vigilants. "Vous voyez là par exemple, il y a un pot de fleur avec une petite coupelle en dessous, je vais arroser ma plante ce soir et demain matin je viderai l'eau de la coupelle", indique cette dernière. Elle a bien raison car c'est dans les eaux stagnantes que les moustiques tigres pondent leurs œufs.. Ceux-ci éclosent au contact de l'eau. 

"Pour éviter la prolifération des moustiques tigres, il faut vraiment penser à vider tous les réceptacles une fois par semaine", explique Sophie Bara, technicienne sanitaire à la délégation vauclusienne de l'Agence régionale de santé. Des bâches de mobiliers de jardin aux gamelles pour animaux domestiques, la liste est longue. En tout cas, c'est le meilleur moyen d'éradiquer ces petites bêtes de vos jardins.

C'est dans les eaux stagnantes, comme dans cette coupelle de pot de fleurs ci-dessus, que le moustique tigre pond ses oeufs. - Radio France
C'est dans les eaux stagnantes, comme dans cette coupelle de pot de fleurs ci-dessus, que le moustique tigre pond ses oeufs. © Radio France - Elsa Vande Wiele