Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le département d'Indre-et-Loire refuse de fournir gratuitement des masques aux collégiens

-
Par , France Bleu Touraine

Le Conseil cépartemental d'Indre-et-Loire refuse de fournir gratuitement des masques aux collégiens. Il estime que c'est une compétence de l'Etat, qui refuse également de le faire. Le département estime aussi qu'il a déjà dépensé beaucoup d'argent pour la protection de ses agents.

Un élève dans une classe de collège
Un élève dans une classe de collège © Radio France - Claire Leys

Le département d'Indre-et-Loire refuse de fournir gratuitement des masques aux collégiens. Le Conseil départemental estime qu'il n'a pas à se substituer à l'Etat qui refuse de le faire, même si les collèges relèvent de sa compétence. Il n'y aura donc pas de masques gratuits pour les 24.000 collégiens d'Indre-et-Loire, alors que le département limitrophe du Loiret a choisi une position inverse en fournissant 2 masques aux élèves. Pour le vice-président du Conseil Départemental d'Indre-et-Loire, chargé de l'éducation et des collèges, Judicaël Osmond, "l'Etat n'a pas fait de la gratuité des masques une solidarité nationale. Pourquoi cela devrait être une solidarité locale ?" 

Déja plus de 3 millions d'euros dépensés en protections

Le département d'Indre-et-Loire estime qu'il y a une contrainte budgétaire et que les collectivités locales "ne peuvent pas tout payer". Le Conseil départemental a déjà dépensé plus de 3 millions d'euros dans des équipements de protection pour ses agents dans les collèges et  les Ehpad. "On s'est déjà substitué à l'Etat pour fournir des équipements, et on a jamais été remboursés", explique Judicaël Osmond. Il rappelle que "d'autres dépenses sont prévues à la rentrée pour assurer la sécurité de nos agents qui travaillent dans les collèges et pour assurer la restauration scolaire". 

Ce refus d'assurer à la place de l'Etat, la distribution gratuite de masques est également partagé par la Région Centre-Val-de-Loire, en charge des lycéens. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess