Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

VIDÉO - Le dépistage du cancer du sein en baisse dans l'Hérault

mercredi 3 octobre 2018 à 14:45 Par Sébastien Garnier, France Bleu Hérault

La ville de Montpellier a lancé ce mercredi l'opération Octobre rose pour sensibiliser au dépistage du cancer du sein. Des parapluies roses ont été suspendus dans la rue de la Loge dans l'Écusson. Pendant un mois, des opérations sont organisées dans les quartiers et lors d'événements comme CinéMed.

Les parapluies roses suspendus rue de la Loge à Montpellier
Les parapluies roses suspendus rue de la Loge à Montpellier © Radio France - Sébastien Garnier

Montpellier, France

Des parapluies roses suspendus au dessus de la rue de la Loge à Montpellier pour le lancement d'Octobre rose, l'opération de sensibilisation au dépistage du cancer du sein. Tout au long du mois, des actions sont prévues au centre commercial Odysseum, lors du festival CinéMed ou encore dans les maisons pour tous.

C'est le cancer le plus fréquent chez la femme avec 60.000 nouveaux cas par an en France. C'est aussi la première cause de décès chez les femmes de 35-65 ans (12.000 décès par an).

Moins d'une femme sur deux se fait dépister

"Malgré les progrès dans les traitements et la chirurgie, le meilleur traitement reste le diagnostic précoce. Malheureusement, de moins en moins de femmes se font dépister. Le taux baisse depuis deux ans : il est de 48,2 % dans l'Hérault, un peu en dessous de la moyenne nationale", déplore Jean-Loup Chappert, médecin directeur de Dépistage 34, l'association qui met en place le dépistage organisé dans l’Hérault.

Le dépistage organisé concerne les femmes âgées de 50 à 74 ans. Tous les deux ans, elles sont invitées à faire une mammographie gratuite de contrôle.

Avec 60 % de participation a ce dépistage on pourrait sauver 3.000 vies par an. Si on détecte le cancer tôt, les chances de guérison sont de  90%. 

Jean-Loup Chappert médecin directeur de l'association Dépistage 34 qui met en place le dépistage organisé

Jean-Loup Chappert déplore une baisse du nombre de dépistage dans l'Hérault

Une inscription " le dépistage c'est la vie" au sol rue de la Loge à Montpellier  - Radio France
Une inscription " le dépistage c'est la vie" au sol rue de la Loge à Montpellier © Radio France - Sébastien Garnier