Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le difficile isolement des personnes âgées pendant le confinement

-
Par , France Bleu Picardie

Dix huit millions de personnes à risques devront rester confinées au delà du 11 mai selon le président du Conseil scientifique. Les personnes âgées sont concernées. De quoi renforcer l'isolement des aînés, privés des visites de leurs proches.

Les personnes âgées resteront confinées au delà du 11 mai
Les personnes âgées resteront confinées au delà du 11 mai © Maxppp - Jean-François FREY

Mercredi, le président du Conseil scientifique a estimé que dix-huit millions de personnes à risques vont devoir rester confinées au delà du 11 mai en raison de la crise sanitaire du coronavirus. Ce sont les personnes "d'un certain âge, au-dessus de 65 ou de 70 ans", les personnes ayant des affections de longue durée, ainsi que "des sujets jeunes ayant une pathologie, mais aussi obèses", a détaillé Jean-François Delfraissy, devant la commission des lois du Sénat

Isolement

Une situation compliquée à gérer dans les maisons de retraites ou les foyers où le sentiment d’isolement est fort. Quand elle a entendu les annonces d’Emmanuel Macron lundi soir à la télé Christiane, 89 ans a pris un coup sur la tête. Elle réside depuis près de trois ans dans la maison d'accueil rural de Matigny, dans l'est de la Somme.

Je regarde le calendrier. Deux jours de passés, trois jours de passés, c'est toujours ça de pris. J'espère qu'il n'en remettra pas encore au bout.

Le plus dur pour elle, c'est de ne plus voir ses enfants et petits-enfants. "Ca fout le moral en l'air", dit-elle. Alors Christiane s'accroche au téléphone et maintient aussi une activité. "Le matin de bonne heure je vais marcher un peu, quand je fais ça ça va mieux. Je fais un peu de mots croisés, je lis, j'écoute la radio", raconte t-elle. 

Des syndromes de glissement

Les résidents voient seulement le personnel du foyer. "Ils sont adorables", glisse Christiane. Des salariés qui se sont adaptés à la situation car le foyer n'est pas médicalisé et les résidents sont indépendants. Une infirmière est arrivée en renfort. L'établissement dirigé par Myriam Gilet compte 23 résidents et ils sont 18 dans une autre structure à Combles. 

Ca fait mal au ventre de voir des résidents en souffrance parce qu'ils ne voient pas leur famille.

"Au début du confinement, lorsque l'on a annoncé la fin des visites des proches, il y a eu de la révolte, les résidents ne comprenaient pas", explique la directrice. "Depuis c'est un peu passé mais les manques sont énormes et on observe des syndromes de glissement chez certains. Donc on doit les stimuler pour manger, s'habiller, faire leur toilette". On se demande comment on peut répondre à ces besoins, comment compenser ce manque", s'interroge Myriam Gilet. 

Reportage France Bleu Picardie

Une partie de la solution se trouve certainement dans la future salle de convivialité qui sera aménagée pour que les résidents rencontrent leur proches en restant derrière une vitre. Le foyer met aussi en place des communications skype entre les pensionnaires et leurs proches.  Le foyer compte aussi sur les premiers tests qui permettront peut être à certains de sortir de leur logement, au moins pour aller manger avec d’autres résidents

Appel à la générosité

Et puis l'établissement en appelle aussi à la générosité. "Des petites attentions, des petits courriers ou cadeaux font toujours plaisir", rappelle Myriam Gilet. 

Vous pouvez écrire à la Maison d’Accueil Rurale pour Personnes Âgées des Blés d'Or, 49 rue Nationale 80 400 Matigny. Par ailleurs le foyer recherche toujours du matériel pour son personnel, notamment des sur-blouses. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess