Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Le dossier de démantèlement du réacteur de la centrale de Brennilis a été déposé à l'ASN

mardi 31 juillet 2018 à 16:33 Par Annaïg Haute, France Bleu Armorique et France Bleu Breizh Izel

EDF a présenté son plan de démantèlement complet à l'Autorité de sûreté nucléaire. Il s'agit de démonter le bloc réacteur du site, le seul prototype de centrale à eau lourde. La centrale de Brennilis ne sera pas démantelée avant 2038, au plus tôt.

La centrale ne sera pas démantelée avant 2038 (photo d'archive)
La centrale ne sera pas démantelée avant 2038 (photo d'archive) © Radio France - Benjamin Bourgine

Bretagne, France

Le dossier de 3000 pages a été déposé à l'ASN (Autorité de sûreté nucléaire) en fin de semaine dernière, quelques jours donc avant la date butoir. EDF y précise les modalités de démantèlement du bloc réacteur et expose la méthodologie et le calendrier prévus.

Trois ans d'instruction avant de commencer les travaux sur le réacteur

Ensuite, l'ASN va étudier le dossier, elle a trois ans pour ça, et peut demander des précisions. Une période pendant laquelle EDF ne pourra pas commencer à toucher à ce fameux bloc réacteur, même si des études supplémentaires pourront être lancées, puisque que l'opérateur a déjà demandé et obtenu l'autorisation de pratiquer des prélèvements au cœur de la centrale nucléaire. 

Apres une procédure d’enquête publique, EDF estime qu'il faudra 17 ans pour finir le démantèlement, en plus du temps d'instruction et sans compter d'éventuels recours.  

Échéance 2038

Autrement dit, le bloc réacteur de la centrale de Brennilis ne sera pas démantelé avant au mieux 2038. Ensuite, il faudra encore déclasser le site et l'assainir.