Santé – Sciences

Le froid est secondaire, pas la dignité au Point Santé du Secours Catholique d'Avignon

Par Philippe Paupert, France Bleu Vaucluse mercredi 25 janvier 2017 à 6:43

Le docteur François Buet propose des médicaments que les SDF n'ont pas les moyens de payer
Le docteur François Buet propose des médicaments que les SDF n'ont pas les moyens de payer © Radio France - Philippe Paupert

Le Point Santé du Secours catholique à Avignon estime que le froid est secondaire pour les personnes précaires. Une dizaine de médecins et de dentistes proposent des soins gratuits aux plus démunis. Les praticiens tentent aussi de redonner dignité et espoir.

A Avignon, les personnes sans domicile fixe ou en situation précaire peuvent consulter gratuitement un médecin au Point Santé du Secours Catholique. Le froid est secondaire selon la dizaine de médecins qui se relaient auprès des plus démunis.

Prés d'un millier de consultations chaque année pour des maladies, des infections et de la bobologie. Le docteur François Buet explique qu'une "simple grippe est révélatrice des conditions de logements dans un squat ou dehors". Le docteur Buet connaît les conditions de vie précaires des personnes qui fréquentent cette consultation gratuite. Il a compris que "l'alcool est une béquille. Il ne s'agit pas de dire d'arrêter l'alcool. Il faut aller au cœur du problème social".

"Les personnes sont touchées quand on les appelle par leur nom et qu'on les vouvoie. On les soigne pour ce qu'elles sont, pas pour ce qu'elles font". Docteur François Buet

Le Point Santé du Secours Catholique d'Avignon soigne les SDF comme des personnes normales

Le Point Santé de l'accueil de jour du Secours Catholique d'Avignon travaille aussi avec des dentistes pour des soins dentaires gratuits. Les bénévoles estiment que ces consultations sont aussi l'occasion de retrouver un peu de dignité pour ceux qui survivent dans la rue. Bruno survit sans logement à Avignon : il ne consulte pas le médecin pour l'instant car il "tient le coup, mais ça redonne espoir de savoir qu'il y a des gens qui sont à l'écoute des problèmes santé de tout le monde".

"Ça redonne espoir. Aux urgences, on m'a demandé si j'avais de quoi de payer la consultation. J'ai pas les moyens de payer." Bruno, SDF à Avignon

Le Point Santé du Secours Catholique accepte les patients de la rue avec leurs addictions

Le Secours Catholique invite les médecins ou infirmiers d'Avignon à les rejoindre pour améliorer les soins prodigués au point santé de l'accueil de jour.

Un lit improvisé dans la rue à Avignon pour une personne sans abri - Radio France
Un lit improvisé dans la rue à Avignon pour une personne sans abri © Radio France - Philippe Paupert