Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Le futur commandement de l'espace à Toulouse détaillé par la ministre des Armées

-
Par , France Bleu Occitanie

On le savait depuis le 14 juillet. La ministre des Armées, Florence Parly ce jeudi détaillé l’annonce de la création d’un commandement de l’espace, un état-major sous l’autorité de l'armée de l'Air, qui deviendra donc l'armée de l’Air et de l'espace.

Le commandement de l'espace sera dans un premier temps doté d'une équipe de 220 personnes.
Le commandement de l'espace sera dans un premier temps doté d'une équipe de 220 personnes. - Ministère des Armées

Toulouse, France

Il succédera au commandement interarmées de l’espace. Florence Parly l'a détaillé à Lyon ce 25 juillet : un grand commandement de l’espace sera créé le 1er septembre pour appréhender les questions spatiales militaires, doter la France d’une doctrine des opérations dans l’espace, et mettre en oeuvre ses moyens spatiaux. C'est à Toulouse, que sera basé le centre opérationnel de ce commandement de l’espace. 

Toulouse doit permettre de développer des synergies : avec les acteurs privés, avec le CNES bien évidemment, dont nous pourrons bénéficier de toute l’expertise ; et nous en aurons besoin. — Florence Parly, ministre des Armées

À terme, le centre doit conduire l’ensemble des opérations spatiales françaises. C’est tout un campus spatial qui sera constitué à Toulouse : il y aura autour du centre d’opérations, un Space Lab, laboratoire innovant du spatial de défense en étroite collaboration avec la Direction Générale de l'Armement (DGA) et le Centre national d'études spatiales (CNES). 

La ministre a aussi parler de la création en France d'une Académie de l’Espace pour fédérer toutes les formations du ministère, susciter les vocations et favoriser les carrières spatiales. Le commandement de l’espace sera par ailleurs immédiatement doté d’une équipe de 220 personnes, qui montera progressivement en puissance sur la durée de la loi de programmation militaire.

Choix de la station

France Bleu