Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Le laboratoire départemental d'analyse de la Corrèze va pister les variants covid

-
Par , France Bleu Limousin

Le laboratoire départemental d'analyse de Tulle va peut-être bientôt faire le séquençage des variants du coronavirus. Il vient de déposer sa demande d'accréditation auprès du Centre national du référencement de l'Institut Pasteur.

Un million d'euros ont été investis rien que pour le matériel. Le laboratoire de Tulle est désormais équipé notamment d'un séquenceur de dernière génération
Un million d'euros ont été investis rien que pour le matériel. Le laboratoire de Tulle est désormais équipé notamment d'un séquenceur de dernière génération © Radio France - Philippe Graziani

Le laboratoire départemental d'analyse de la Corrèze a été spécialisé dans la génomique depuis la création du laboratoire interdépartemental Qualyse qui réunit la Corrèze, les Deux-Sèvres, la Vienne et la Charente-Maritime. Deux millions d'euros, dont un pour le seul matériel, y ont été investis. Il est désormais en capacité de faire du séquençage d'ADN. La crise du Covid et le besoin de séquençage des variants du coronavirus de plus en plus prégnant l'ont conduit à déposer une demande d'accréditation en ce sens auprès du CNR de l'Institut Pasteur.

Des séquençages tests

Depuis plusieurs semaines sous la conduite de Cyril Maingourd, le responsable de l'unité génomique de Qualyse, le laboratoire de Tulle a réalisé une série de séquençages des virus à partir des prélèvements PCR réalisés au centre de tests de Qualyze à Champdeniers dans les Deux-Sèvres. Ce sont les résultats de ces derniers qui ont été envoyés à l'Institut Pasteur pour y être vérifiés et homologués. La réponse est attendue dans les tout prochains jours. Avec toutes les chances de succès.

Plusieurs centaines par semaine

S'il est ainsi référencé le laboratoire tulliste pourra immédiatement réaliser des séquençages de variants sur des prélèvements venant de toute la France. Peu de laboratoires actuellement le peuvent. "On va peut-être en faire une cinquantaine par semaine, souligne Cyril Maingourd. Mais si vraiment il y a une demande forte, il existe aussi la capacité d'automatiser les choses et donc là on augmentera la cadence et on pourrait en traiter des centaines par semaine".

En oncologie aussi

Le laboratoire corrézien dans un second temps va se positionner également pour le séquençage des virus trouvés dans les eaux usés. Et au-delà les débouchés sont nombreux explique Pascal Coste, le président du Conseil départemental de la Corrèze. "Là on a un focus covid parce que c'est l'urgence mais ce site a vocation à grandir". Et cet après covid concerne notamment la sélection génétique animale mais aussi l'oncologie. Le séquençage de l'ADN des tumeurs cancéreuses permet en particulier de réaliser des diagnostics bien plus précoces. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess