Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le laboratoire des Carmes à Caen peut réaliser jusqu'à 1000 tests Covid par jour

-
Par , France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Le laboratoire des Carmes à Caen, un des 13 habilités par l'Agence régionale de Santé pour réaliser des tests pour le Covid 19, s'est équipé pour faire face. Il a adapté une des ses machines pour réaliser jusqu'à 1000 tests par jour. Les tests qui restent le seul moyen de savoir si on est infecté.

Le biologiste est en train de réaliser un test dit PCR au moyen d'un écouvillon introduit dans la cavité nasale.
Le biologiste est en train de réaliser un test dit PCR au moyen d'un écouvillon introduit dans la cavité nasale. © Radio France - Nolwenn Le Jeune

Les tests PCR, c’est-à-dire pratiqués à l’aide d’un prélèvement nasal avec le fameux écouvillon qu’on vous introduit dans la narine, sont à ce jour le seul moyen de savoir si on contracté le Covid-19. Depuis le 11 mai, date du début du déconfinement, toute personne présentant des symptômes ou ayant été en contact avec une personne à risque est testée. Un peu de 13 000 tests ont été réalisés depuis en Normandie, dont moins de 200 étaient positifs. 

Visite dans un centre de dépistage au laboratoire des Carmes à Caen

Le reportage de Nolwenn Le Jeune

Ici ceux qui viennent faire un test ne doivent croiser personne. Tout se déroule donc dans un local qui donne directement sur la cour. Fabrice qui travaille en psychiatrie a une toux sèche depuis 2 jour. La médecine du travail lui a prescrit un test. Une fois arrivé, après s'être lavé les mains et mouché, il s'installe sur un fauteuil où le biologiste lui demande de bien pencher la tête en arrière pour le prélèvement. 

Fabrice, un patient testé ce mercredi, au laboratoire des Carmes à Caen.
Fabrice, un patient testé ce mercredi, au laboratoire des Carmes à Caen. © Radio France - Nolwenn Le Jeune

"Ce n'est pas très agréable, confie Fabrice à la sortie. Ça fait même un peu mal, mais il faut en passer par là pour savoir". Il aura le résultat du test en fin de journée. "C'est rapide, et heureusement ! lâche-t-il. Pour moi d'abord, et surtout pour mon employeur, car il ne faudrait pas que j'infecte des patients à l'Etablissement Public de santé mentale, là où je travaille.

Le laboratoire a augmenté ses capacités pour suivre la cadence

Pour aller plus vite, le laboratoire des Carmes dirigé par Jean-Marc Chemla a adapté une de ses machines pour faire face à l’augmentation du nombre de tests. "C'est un automate que nous avons acquis il y a deux ans. Le fabriquant l'a adapté pour qu'il puisse traiter 1000 tests par jour". 

Au laboratoire des Carmes, l'automate baptisé Panther a été adapté pour pouvoir réaliser jusqu'à 1000 tests par jour.
Au laboratoire des Carmes, l'automate baptisé Panther a été adapté pour pouvoir réaliser jusqu'à 1000 tests par jour. © Radio France - Nolwenn Le Jeune

Actuellement 1800 tests sont faits chaque jour sur la région. C'est deux fois plus qu’avant le 11 mai, date du déconfinement. Avec un taux de positivité d’1,4% ce qui est faible indique Christine Gardel la directrice de l’Agence régionale de Santé. Mais attention à ne pas se relâcher prévient-elle.

Comme on a des périodes d'incubation de 14 jours à peu près, on ne pourra faire le bilan du déconfinement que fin mai. En attendant chacun contribue à limiter cette nouvelle circulation du virus, car il y en aura une, c'est sûr. La question c’est de savoir avec quelle intensité la 2ème vague frappera.

Il y a au total 116 lieux de prélèvements sur toute la région. Chaque habitant se trouve à moins de 20 minutes d’un de ces lieux à retrouver sur sante.fr/recherche/trouver/DepistageCovid.
 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu