Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : l'usine Recipharm de Monts se prépare à produire le vaccin Moderna à partir de mars

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Touraine, France Bleu

La production du vaccin Moderna contre la Covid-19 par le laboratoire suédois Recipharm commencera courant mars sur son site de Monts, en Indre-et-Loire, a confirmé ce mercredi la ministre déléguée à l'Industrie Agnès Pannier-Runacher.

Le vaccin Moderna sera produit dans l'usine Récipharm de Monts en Indre-et-Loire à partir de la mi-mars
Le vaccin Moderna sera produit dans l'usine Récipharm de Monts en Indre-et-Loire à partir de la mi-mars © Maxppp - Alessandro Fucarini

Le laboratoire suédois Recipharm va produire dans le courant du mois de mars des doses du vaccin Moderna contre la Covid-19, dans son usine de Monts en Indre-et-Loire. La confirmation a été donnée ce mercredi matin par la ministre déléguée à l'Industrie Agnès Pannier-Runacher sur RTL. Le laboratoire Recipharm avait envisagé à l'automne pouvoir engager la production début 2021 avec le recrutement d'une soixantaine de personnes. Cette annonce intervient alors que Emmanuel Macron a promis sur TF1 mardi soir un vaccin pour "tous les Français qui le souhaitent d'ici la fin de l'été"

Un investissement de deux millions d'euros et une soixantaine d'embauches

Centré sur la fabrication de produits pharmaceutiques, stériles, injectables, le site de Recipharm et ses équipements "sont tout à fait adaptés à la fabrication du vaccin Moderna", expliquait en novembre dernier Jean-François Hilaire, le vice-président exécutif de l'entreprise qui détient quatre sites en France. Sur place, "nous recevrons la matière active, l'ARN messager, sous forme congelée et nous assurons la mise en flacon, l'inspection, le conditionnement et le contrôle qualité", expose le cadre du laboratoire. 

Pour s'adapter à cette nouvelle production, l'entreprise prévoyait alors de recruter une soixantaine de personnes et d'investir plus de deux millions d'euros pour l'achat de réfrigérateurs adaptés. Pour l'instant on ne connaît pas le nombre de doses qui devraient sortir du site de Recipharm à Monts. Le laboratoire Moderna ne souhaite d'ailleurs pas communiquer sur le timing prévu pour la production sur le site tourangeau.

Le vaccin Moderna autorisé en France depuis le 6 janvier

Le vaccin Moderna a été approuvé le 6 janvier par l'Agence européenne des médicaments (EMA) pour une utilisation dans l'Union européenne, c'est le deuxième vaccin à être autorisé en Europe après Pfeizer-BioNTech. Dans la foulée, la Commission européenne avait autorisé sa mise sur le marché. L'Europe a commandé 80 millions de doses du vaccin avec une option pour 80 millions supplémentaires qui a été levée fin décembre, dont 24 millions sont attendues en France en 2021.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess