Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Le lactarium de Tours a un besoin urgent de lait pour ses bébés prématurés

mercredi 27 juin 2018 à 5:45 Par Annabelle Wanecque, France Bleu Touraine et France Bleu

Le lactarium du CHRU de Tours cherche de nouvelles mamans prêtes à donner leur lait. Les bébés prématurés ne peuvent se nourrir que de ça et le Lactarium enregistre en ce moment une baisse des dons. Il lance une campagne de communication sur les réseaux sociaux.

Un bébé prématuré ne peut se nourrir que de lait maternel, d'où l'importance des dons
Un bébé prématuré ne peut se nourrir que de lait maternel, d'où l'importance des dons © Maxppp - Maxppp

Tours, France

Le lactarium du CHRU de Tours est dans une situation difficile. Ce centre de nutrition pédiatrique a pour mission de collecter le lait maternel et de le distribuer aux enfants prématurés et aux nouveaux nés hospitalisés, mais ces dernières semaines, ses dons sont en baisse. Pourtant il lui faut distribuer chaque jour 200 biberons dans les services de soins de l'hôpital. Et pour ça il a besoin d'avoir toujours 60 mamans mobilisées. 

Le lait maternel ne peut pas se fabriquer

Les prématurés, eux, n'ont pas d'autre choix que de se nourrir de lait maternel, même en couveuse par l'intermédiaire d'une sonde. "Le système digestif de ces bébés est immature, donc il ne peut pas assimiler de produits classiques comme le ferait un bébé à terme" explique Delphine Vanhove, la cadre du centre de nutrition pédiatrique du CHRU de Tours. "Le lait maternel est conçu pour suivre l'évolution de l'enfant et pouvoir lui apporter différents produits, comme des protéines, des sucres, des vitamines, des hormones et des anticorps. Il est fait pour pouvoir être digéré facilement pour les enfants nés prématurés. Il est d'ailleurs considéré comme un médicament, et contrôlé comme tel par l'ANSM, l'Agence Nationale de Sécurité du Médicament". 

Le Lactarium assure que toutes les mamans peuvent donner. Même celles qui considèrent ne pas en avoir assez pour leur propre enfant. Ses professionnels se déplacent assez loin pour collecter le lait maternel. Ils peuvent aller jusqu'à Dreux, Laval ou encore jusque dans l'Indre. Car le Lactarium de Tours dessert le CHRU bien sûr, mais aussi d'autres hôpitaux de la grande région, comme Rouen ou Le Mans. Une campagne de communication pour mobiliser les mamans est actuellement diffusée sur les réseaux sociaux.