Infos

Le Limousin est l'une des régions les plus touchées par le SIDA

Par Fabienne Joigneault, France Bleu Limousin jeudi 1 décembre 2016 à 10:30

Des dépistages gratuits sont proposés à l'occasion de cette journée. Photo d'archive.
Des dépistages gratuits sont proposés à l'occasion de cette journée. Photo d'archive. © Radio France - Julio Pelaez

En proportion du nombre d'habitants, le Limousin est particulièrement touché par l'épidémie, selon Entraid'Sida. Sylvain Rouilhac, chargé de mission à l'association, était l'invité de France Bleu à 8h20, en ce 1er décembre.

6.500 nouvelles personnes qui découvrent leur séropositivité chaque année en France. Et le Limousin n'est pas épargné par l'épidémie, loin de là : "le Limousin est l'une des régions les plus touchées de France, en proportion du nombre d'habitant. Du fait de la ruralité et de la difficulté d'accès à l'information. Du fait des familles recomposées avec des gens qui n'ont pas eu l'habitude d'utiliser un préservatif et qui ont continué à ne pas en utiliser malgré l'apparition de l'épidémie", explique Sylvain Rouilhac, chargé de mission chez Entraid'Sida Limousin.

Des jeunes trop insouciants

En fait, seule la génération qui a pris le SIDA en pleine face a pu garder de bonnes habitudes, selon lui. Car pour les jeunes d'aujourd'hui, "le rapport avec le préservatif n'est plus le même. Il y a de moins en moins de prévention. Ilsi sont nés après l'apparition des tri-thérapies, et donc la maladie apparaît moins dangereuse. Le préservatif, ils vont l'utiliser avant tout pour la contraception et dès que la fille va avoir un autre moyen de se préserver d'une grossesse, ils vont l'abandonner. Donc si on ne fait pas en sorte de le rendre accessible, la contamination va augmenter".

Des dépistages gratuits sont proposés jusqu'à ce soir dans les locaux d'Entraid'Sida Limousin, 55 rue Bobillot, à Limoges.

Partager sur :