Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Le Lot en rouge par erreur sur la carte du déconfinement : le président du département "soulagé et en colère"

-
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu

Serge Rigal, le président du département du Lot se dit "soulagé" mais "en colère" après les erreurs reconnues sur la carte du déconfinement. Le Lot a été placé en rouge mais l'Agence régionale de santé assure que l'un des indicateurs qui a servi à construire la carte est "vraisemblablement faussé".

Le Lot en rouge sur la première carte du déconfinement
Le Lot en rouge sur la première carte du déconfinement - Santé publique France

La publication de la carte de déconfinement ce jeudi a beaucoup fait réagir et notamment dans le Lot, classé en rouge, synonyme d'un déconfinement plus strict. Sauf que l'Agence régionale de santé d'Occitanie pointe cette nuit une erreur : l'un des indicateurs, celui du passage aux urgences pour suspicions de Covid-19 a été surévalué (et c'est aussi le cas dans d'autres départements comme la Haute-Corse et le Cher).  Le Lot n'aurait donc sûrement pas du être en rouge et sera peut-être en vert ce soir ! 

Ce vendredi matin, Serge Rigal, le président du département du Lot réagit sur France Bleu Occitanie. Il se dit soulagé mais en colère : "Quand j'ai vu qu'on était en rouge je n'ai pas compris ! Maintenant on nous dit qu'il y a des erreurs. Mais je ne peux pas imaginer qu'on ait pu faire cette carte sans appeler l'ARS locale ou le préfet local et qu'on mette un département, qui plus est rural comme le nôtre en difficulté. Je suis dans l'incompréhension et je suis en colère. "

Incompréhension également du côté d'Aurélien Pradié, le député LR du Lot. Il parle d'une "erreur difficile à pardonner". Suite à la publication de la carte du déconfinement, le député s'est adressé au Ministre de la santé, pour lui demander de "corriger cette erreur car il n'est pas question d'affoler la population lorsque la situation ne le justifie pas. Il leur faudra aussi rendre des comptes, s'excuser pour cette anomalie". 

"Il faut rôder l'outil" dit le préfet d'Occitanie

Le préfet d'Occitanie et de Haute-Garonne Etienne Guyot était l'invité de France Bleu Occitanie ce vendredi 1er mai. Il explique : "Je crois que c'est la première fois qu'on publie ce type de carte donc il faut peut-être rôder l'outil. _C'est un outil extrêmement  utile, qui est une aide à la décision pour les pouvoirs publics. Concernant le Lot, il semble qu'il y ait eu un sujet concernant la remontée des cas aux urgences, et effectivement, il y a eu un communiqué hier soir de l'ARS pour indiquer qu'_il fallait rectifier les choses." 

Il faut rôder l'outil mais il est extrêmement utile pour les pouvoirs publics. - E. Guyot 

Concernant la nouvelle couleur intermédiaire qui est apparue hier, à savoir le orange, qui concerne notamment les départements du Gers et du Tarn, le préfet explique : "Cela veut dire qu'il faut être vigilant, l'objectif est de passer en vert quand on voit cette carte. Cette carte sera donnée tous les soirs et sera figée le 7 mai. D'ici là les choses peuvent changer. Et le comportement va s'adapter."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu