Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Le maire de Chambray-les-Tours appelle la clinique Vinci à renoncer au stationnement payant

-
Par , France Bleu Touraine

France Bleu Touraine vous révélait le 10 octobre dernier le souhait de la clinique Vinci, à Chambray-les-Tours, de mettre en place un stationnement payant en novembre. Après la polémique déclenchée à la clinique de l'Alliance, le maire de Chambray appelle Vinci à revoir sa décision.

Le parking de la clinique du Pôle Santé Vinci
Le parking de la clinique du Pôle Santé Vinci - Google Maps

Chambray-lès-Tours, France

La commune de Chambray-les-Tours refuse que le parking du Pôle Santé Vinci  devienne à son tour payant, comme celui de la clinique de l'Alliance à Saint-Cyr-sur-Loire, à partir du mois de novembre. France Bleu Touraine vous révélait, le 10 octobre dernier, le souhait de la clinique Vinci de rendre payant le stationnement pour les malades et les familles de malades. Jusqu'ici, les patients bénéficiaient de 4 heures de gratuité. Elle va être ramenée à 45 minutes. On ne connait pas le montant appliqué par le Pôle Santé (50 centimes pour 15 minutes à la clinique de l'Alliance), même si c'est le même prestataire privé qui sera chargé du stationnement. 

C'est une logique exclusivement financière - Le maire de Chambray-les-Tours

Dans un communiqué, la municipalité affiche son désaccord de voir le stationnement payant dès 45 minutes sur l’ensemble du parking. La ville de Chambray dénonce cette logique exclusivement financière qui va pénaliser les usagers. La municipalité appelle donc la direction de la clinique à une révision de ce choix et compte prendre des dispositions pour que, dès le 1er novembre, la sécurité routière dans le périmètre du Pôle Santé puisse être garantie. Ce mardi soir, la mairie de Chambray-les-Tours reste injoignable sur ce qu'elle compte mettre précisément en place. Elle précise dans son communiqué,  qu'alors même que 48% des Français estiment aujourd’hui que le système de santé ne permet pas d’offrir à tous des soins de qualité et que près de 60% considèrent que ce problème va s’aggraver avec un accès des soins de qualité plus limité, l’application de cette décision ne peut que confirmer ce sentiment

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu