Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Le maire de Monbrison se fâche au sujet de la réfection de l'Ehpad de sa ville

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Pas content, le maire de Montbrison. Christophe Bazile a bien failli s'étrangler en découvrant que son opposition annonçait il y a deux jours que l'Ehpad des "Mont du Soir" était menacé.

Ehpad de Montbrison
Ehpad de Montbrison © Radio France - Yves Renaud

Montbrison, France

L'établissement qui compte aujourd'hui 209 lits réservés aux personnes âgées dépendantes n'est plus aux normes et doit absolument être rénové ou reconstruit et il faudra pour cela passer sa gestion à un opérateur extérieur. Mais annoncer que cette cession serait une catastrophe à venir, Christophe Bazile ne le supporte pas. Rien est encore arrêté pour la suite de l'opération.

Il y a enfin un espoir pour cette Ehpad.  Pendant 10 ans alors qu’il y avait eu les premières esquisses de projet, rien ne s’est fait, pas l’ombre d’un financement, pas l’ombre d’une localisation, et enfin on a une proposition" - Christophe Bazile 

Christophe Bazille le  maire de Montbrison  - Radio France
Christophe Bazille le maire de Montbrison © Radio France - Yves Renaud

Christophe Bazille le maire de Montbrison

Trois possibilités s'offrent aujourd'hui pour la rénovation de l'Ehpad

  1. Soit on assure une rénovation des bâtiments existants dans un bâti très hétérogène et dont une partie historique est classée. La solution est très onéreuse et pendant 48 mois elle va impacter la vie des résidents
  2. Soit on démolit l'existant non classé et on construit l'extension nécessaire a la place du jardin en détruisant l'espace vert de l'Ehpad   
  3. Soit enfin, dernière option, construire un bâtiment tout neuf à l’extérieur du centre ville dans une configuration adaptée sur un terrain gratuit fourni  par le département

Mais le maire de Montbrison insiste, ce sont des pistes de travail qu'il faut encore explorer. Un travail, qui sera mené dans les prochaines semaines.  Inutile de dire que la maire balance fortement pour la dernière solution, mais il se garde bien de la privilégier. Pour lui ce qui est essentiel dans ce dossier, c'est que l'aspect financier de la construction ou la rénovation de l'Ehpad  impacte le moins possible le futur prix de journée facturé aux familles des résidents.  L’hôpital, à cause de son endettement, ne pouvant pas financer les travaux pour près de 25 millions d'euros, il faut  donc céder la gestion de l'Ehpad a un opérateur extérieur.

Le maire assure que rien n'est encore arrêté et que tout est encore envisageable, opérateur public ou privé. L'étude en cours permettra de trancher.