Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Le maire de Richelieu appelle les habitants à désherber eux-mêmes leur trottoir, sans exclure les pesticides

jeudi 9 novembre 2017 à 5:43 Par Camille Labrousse, France Bleu Touraine

Les collectivités n'ont plus le droit d'utiliser des pesticides depuis le 1e janvier. Or, à Richelieu, les mauvaises herbes gagnent du terrain. Le maire de la commune, Hervé Novelli, appelle donc les habitants à donner un coup de main à la mairie, pourquoi pas en utilisant des produits chimiques.

Depuis le 1e janvier 2017, les collectivités locales ne peuvent plus utiliser de pesticides
Depuis le 1e janvier 2017, les collectivités locales ne peuvent plus utiliser de pesticides © Maxppp - GUY DANIEL

Richelieu, France

Les habitants de Richelieu sont appelés à désherber eux-mêmes leur morceau de trottoir. Dans un courrier adressé à ses administrés le 5 octobre dernier, le maire LR et ex-ministre Hervé Novelli rappelle que les communes ne peuvent plus utiliser de désherbants chimiques depuis le 1e janvier dans l'espace publique. Mais les particuliers, eux, peuvent le faire jusqu'à janvier 2019. Le maire de la commune profite donc de ce délai. Il les incite à "saisir cette opportunité pour que l'entretien soit mené à bien devant chez vous".

La lettre envoyée par le maire de Richelieu à ses habitants  - Aucun(e)
La lettre envoyée par le maire de Richelieu à ses habitants

Trop de travail pour la mairie

A Richelieu, commune aux nombreux monuments historiques classés, les mauvaises herbes font mauvais genre. Mais depuis janvier, elles gagnent du terrain et plusieurs habitants en ont fait la remarque au maire. Dans cette lettre, Hervé Novelli rappelle donc ce qu'il n'a plus le droit de faire : utiliser des pesticides. Or, les citoyens lambda peuvent le faire pendant encore plus d'un an. Mais Hervé Novelli se défend de faire la promotion de désherbants chimiques.

Les habitants de Richelieu peuvent aussi se saisir des binettes, j'en serai très heureux, je ne suis pas un fan des pesticides. Mais il faut être conscient que c'est un travail supplémentaire pour les communes, qui devraient avoir des compensations.

A Génération Futures, association de défense de l'environnement, on a pris cette lettre comme une incitation à répandre du pesticides dans les rues. Une position scandaleuse pour Sophie Borderes, en charge des alternatives aux produits chimiques au sein de l'association.

Il est question de la santé des habitants, et surtout des enfants. Ces produits chimiques peuvent avoir des effets de perturbateurs endocriniens, les enfants et les femmes enceintes sont donc les premiers touchés.

Génération Futures va écrire à Hervé Novelli pour lui rappeler la loi. L'association milite aussi pour le paillage ou les bons vieux outils comme alternatives économiques aux pesticides. Elle vient de lancer une pétition pour demander à l'élu de mieux respecter la loi.