Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Le mois sans tabac en Indre-et-Loire : "En novembre, on arrête ensemble"

mercredi 1 novembre 2017 à 6:02 Par Adrien Bossard, France Bleu Touraine

Elle est blonde ou bien roulée mais elle vous empoisonne la vie, et en plus de cela, la cigarette est responsable de 68.000 décès par an en France. Pour les fumeurs, c'est le moment ou jamais d'arrêter avec l'opération "Mois sans tabac", lancée par le Ministère de la Santé en novembre.

Il y a environ 600.000 fumeurs en région Centre-Val de Loire.
Il y a environ 600.000 fumeurs en région Centre-Val de Loire. © Maxppp - Angélique Surel

Indre-et-Loire, France

Le gouvernement et l'Assurance maladie remettent le paquet sur l'opération "Mois sans tabac". Testé l'an passé en France, le dispositif est renouvelé cette année avec pour objectif ne pas s'en griller une de tout le mois de novembre. En 2016, 7.000 fumeurs se sont lancés le défi d'arrêter la cigarette en Centre-Val de Loire sur les 600.000 accros à la nicotine recensés dans la région.

Comment participer à l'opération ?

L’élément primordial, c'est le kit d'aide à l'arrêt du tabac. On peut se le procurer en s'inscrivant sur le internet tabac-info-service ou en le retirant dans les pharmacies partenaires de l'opération. Ce kit comprend notamment un agenda de 30 jours, avec des phrases d'encouragement pour chaque jour et des précisions sur les effets bénéfiques de chaque journée passée sans une cigarette. Il y a aussi des conseils quotidiens du genre"Je suis en soirée avec des fumeurs, comment résister ?" pour être guidé dans sa démarche.

6 fumeurs sur 10 ont l'envie d'arrêter. - Aucun(e)
6 fumeurs sur 10 ont l'envie d'arrêter. - Ministère de la Santé.

Enfin, le kit contient un disque permettant de calculer les économies réalisées. Exemple : un gros fumeur, à 15 cigarettes par jour, peut se mettre de côté 36,75€ par semaine et 1.890€ sur l'année s'il stoppe la cigarette. Pour aller plus loin dans la démarche, les participants au mois sans tabac peuvent s'entraider et s'inscrire sur des groupes de paroles sur le site tabac-info-service. Histoire de partager doutes, difficultés et expériences.

Il est aussi possible de se procurer des traitements de substitut nicotinique en pharmacie, des patchs par exemple. Ils sont remboursés à hauteur de 150€ par an. Autre possibilité : se faire suivre par un tabacologue en appelant le 3989 ou en allant à la "fan zone" du "Mois sans tabac" à Tours le 4 novembre, sur le boulevard Heurteloup.

Les chances d'arrêter multipliées par cinq

Si les participants jusqu'au bout, tout le mois de novembre sans une blonde ou une roulée, on ne va dire que c'est dans la poche, mais cela multiplie par cinq les chances d'arrêter de fumer définitivement.