Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Octobre Rose : le nombre de dépistages du cancer du sein chute d'un tiers en pays de Savoie

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

Octobre Rose, le mois de prévention du cancer du sein, commence ce 1er octobre. Le centre de coordination régional pour les dépistages des cancers rappelle qu'il faut faire une mammographie tous les deux ans. À cause du covid, le nombre de dépistages a chuté de 35 % en Savoie et Haute-Savoie.

L'opération "Octobre Rose" a lieu chaque automne pour lutter contre le cancer du sein.
L'opération "Octobre Rose" a lieu chaque automne pour lutter contre le cancer du sein. © Getty - Igor Alecsander

En ce début du mois d'octobre, l'opération Octobre Rose revient. C'est le mois de prévention du cancer du sein. Le centre de coordination Auvergne-Rhône-Alpes qui s'occupe d'organiser les dépistages des cancers veut cette année faire passer un message particulier : la pandémie ne doit pas empêcher les femmes d'aller se faire dépister. En Savoie et Haute-Savoie, le nombre de dépistages a chuté d'un peu plus d'un tiers par rapport à l'an dernier.

Cette chute est d'autant plus importante que les femmes des deux départements font partie de celles qui participent les plus aux dépistages : 61,5 % en Savoie et 57,7 % en Haute-Savoie. Ce sont les taux les plus élevés de la région ou la moyenne du taux de dépistages est à 54,8 %. Et c'est aussi bien au-dessus de la moyenne nationale qui est à 49,2 %.

Les cancers du sein ne se sont pas arrêtés pendant la période covid, d'ou l'importance de continuer à aller réaliser sa mammographie de dépistage." - Docteur Anne Deloraine, médecin référente du programme de dépistage.

Pour les femmes entre 50 et 74 ans, il est recommandé de faire une mammographie tous les deux ans. "Ce n'est pas tous les deux ans et demi", précise Anne Deloraine, la médecin référente du programme de dépistage. Attendre la fin de l'épidémie n'est donc pas une bonne solution pour elle. "Les cancers du sein ne se sont pas arrêtés pendant la période covid, d'ou l'importance de continuer à aller réaliser sa mammographie de dépistage", martèle la médecin. Elle l'assure : les cabinets de radiographie ont des normes sanitaires très strictes et le dépistage peut être fait en toute sécurité.

Le dépistage est gratuit, l'assurance-maladie le rembourse entièrement. Il faut juste prendre un rendez-vous dans un centre de radiologie agréé.

INFOGRAPHIE - Les cancers du sein, toujours les plus nombreux diagnostiqués chez la femme

Les cancers du sein, toujours les plus nombreux diagnostiqués chez la femme
Les cancers du sein, toujours les plus nombreux diagnostiqués chez la femme © Visactu
Choix de la station

À venir dansDanssecondess