Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences DOSSIER : Journée spéciale - Le don d'organes, Tous donneurs, tous receveurs

VIDÉO - Le nombre de greffes en baisse dans les Alpes-Maritimes

-
Par , France Bleu Azur

Le nombre de greffes a baissé de 5% en France l'an dernier, selon les chiffres révélés cette année. Une baisse constatée aussi dans les Alpes-Maritimes.

Isabelle Deloffre, coordinatrice greffes au CHU de Nice
Isabelle Deloffre, coordinatrice greffes au CHU de Nice © Radio France - Fabien Fourel

Alpes-Maritimes, France

C'est la première fois depuis des années que le nombre de greffes est en baisse en France. Trois ans après l'adoption du principe "Tous donneurs potentiels", on a compté 5.805 greffes en France l'an dernier. Un chiffre en baisse de 5%. Dans les Alpes-Maritimes, la tendance est la même. 

"Dans le département, on était à 47 greffes par an en 2017 et là on est tombé à 40 l'an dernier." Isabelle Deloffre, coordinatrice des greffes au CHU de Nice

À cela, deux raisons : la diminution du nombre de donneurs en état de mort cérébrale liée à la baisse de la mortalité routière et des évolutions de prise en charge des accidents vasculaires cérébraux. "Il y a donc moins de donneurs potentiels", explique Isabelle Deloffre.