Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Aura-t-on rendez-vous plus vite avec un ophtalmologue en plus à Charleville-Mézières ?

A Charleville-Mézières, un nouveau cabinet d'ophtalmologie va ouvrir le 17 février 2020. Une installation qui ne suffira peut-être pas à réduire le délai pour obtenir un rendez-vous

Ophtalmologie (illustration)
Ophtalmologie (illustration) © Radio France - Lionel VADAM

Dans les Ardennes, à Charleville-Mézières, le nouveau cabinet d'ophtalmologie qui ouvrira ses portes le 17 février 2020, est très attendu. Depuis l'annonce de cette nouvelle installation, rue Bérégovoy, juste au dessus du magasin H&M, le carnet de RDV s'est rempli à la vitesse grand V. Les 4000 créneaux ouverts jusqu'en juin ont été réservés en quelques heures. D'autres suivront.

J'avais envie de m'installer là où les gens avaient besoin de moi. Jusqu'ici, 30% de ma patientelle au CHU de Reims venait des Ardennes et c'est même devenu une blague entre nous, ils me demandaient souvent quand je venais m'installer dans les Ardennes - Karim Benyelles, ophtalmologue

Un ophtalmologue s'installe, 3 s'arrêtent

Karim Benyelles sera le neuvième ophtalmologiste dans le département. Il y en a déjà trois à Rethel et cinq à Charleville-Mézières. Et l'arrivée d'un nouveau professionnel ne suffira pas à combler le manque d'ophtalmos dans les Ardennes. 

Il en faudrait 10, voire 12 pour satisfaire les besoins de la population, estime l'Agence régionale de Santé. Un besoin d'autant plus pressant, que le département a déjà perdu une ophtalmologue en 2019 et que deux autres ont prévu de bientôt prendre leur retraite.  

Une nouvelle organisation pour recevoir plus de patients

À Charleville-Mézières, aujourd'hui, il faut compter au moins un an pour décrocher un RDV chez l'ophtalmo. Ce nouveau cabinet "ne pourra pas absorber tout ce que les confrères n'ont pas pu absorber jusque là en terme de demande de soins" confie Mickael Ferraz, l'orthoptiste du nouveau cabinet carolomacérien. 

Le nouveau cabinet d'ophtalmo de Charleville-Mézières en travaux
Le nouveau cabinet d'ophtalmo de Charleville-Mézières en travaux © Radio France - Alexandre Blanc

Pour autant, le nouvel ophtalmo ardennais améliorera tout de même la donne. La présence aux côtés du docteur Benyelles, d'un orthoptiste, de 3 assistants médicaux et de 3 assistants administratifs devrait permettre de recevoir plus de patients. 

En effet, la réglementation permet désormais aux ophtalmologues de déléguer certains actes à d'autres professionnels, comme les orthoptistes.

Si vous avez la moitié d'une consultation qui est confiée à un autre professionnel, c'est la moitié du temps médecin qui est gardée. Si l'ophtalmologiste accueille des internes en les formant, il va avoir de ce fait le temps de voir plus de patients - Nicolas Villenet, le délégué de l'agence régionale de santé dans les Ardennes

Dans ce nouveau cabinet, il y aura aussi 3 assistants techniques médicaux dont une infirmière . Ils pourront épauler le médecin dans les relevés de constantes comme la prise de la pression artérielle et les actes classiques qui ne nécessitent pas forcément qu'ils soient réalisés par le médecin lui même.

Si les 4000 créneaux de rendez-vous jusqu'en juin ont été pris d'assaut, d'autres seront régulièrement proposés. Après avoir répondu à un questionnaire, les patients se verront proposer des rendez-vous à plus ou moins long terme en fonction de l'urgence de leur situation. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess